Le Hamas de retour dans l’Axe de la Résistance

Mounadil al Djazaïri

Aujourd’hui que la bande de Gaza est sous les bombes sionistes, les puissances auxquelles s’était adossé le Hamas lui tournent le dos ou détourent le regard tandis que son principal garant, l’Egyptien Mohamed Morsi, a été renversé par un putsch militaire.

Comme le rappelle Nabih Berri, le chef du mouvement libanais Amal, la seule réponse pour la Palestine reste la résistance.

Résister, le Hamas sait très ben le faire comme on l’a vu au moins en deux occasions avec les agressions sionistes baptisées « Plomb durci » (fin 2008-début 2009) et « Pilier de défense » (2012). Et il peut à nouveau compter sur le soutien de ce que certains appellent l’axe de la réistance Hezbollah libanais, Syrie et Iran) dont le Hamas avait choisi de séloigner en prenant partie pour les monarchies qui soutenaient (et soutiennent toujours) les oppositions armées qui combattent le régime syrien.

La chute de Mohamed Morsi, la résilience du…

View original post 504 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s