La Formule Illuminati pour fabriquer un esclave sous contrôle mental total et indétectable, 2ème partie: Chapitre 1

another-world-ii

« Another World ii » (un autre monde ii), par M.C. Escher, 1947

Par Fritz Springmeier et Cisco Wheeler

Note du traducteur: ceci est donc la deuxième partie du livre unique en son genre de Fritz Springmeier et Cisco Wheeler, traitant du très réel programme « Monarch » (monarque, d’après le nom du papillon du même nom). Il contient des détails très poussés – et les chapitres suivants encore plus – sur différentes manières de traumatiser un enfant en bas âge. J’accomplis ce travail de traduction, non pas pour encourager qui que ce soit à faire de même, mais pour informer sur la réelle nature subtilement cachée de plusieurs personnages occupant des postes à très haute responsabilité sur cette planète, ou encore des artistes célèbres, et pour révéler la vraie nature de leurs âmes, noircies par la pire malveillance qui soit. Ne répétez pas chez vous ce qui se trouve dans ce livre, ou subissez-en les conséquences. Will Summer.

Lien vers la première partie: http://willsummer.com/2014/06/13/la-formule-illuminati-pour-fabriquer-un-esclave-sous-controle-mental-total-et-indetectable/

Chapitre 1

Science no. 1.

La sélection et la préparation de la victime

A – Sélection basée sur la génétique et les capacités de dissociation

B – Disponibilité

C – Aspects psychiques et physiques

L’une des raisons initiales pour le nom donné à la programmation de contrôle mental Monarch est du fait de l’existence du papillon « Monarch ». Le papillon Monarch apprend où il est né (ses racines) et transmet cette connaissance par le biais de la génétique à ses descendants (de génération en génération). Cela a été l’un des animaux cruciaux à la compréhension des scientifiques, selon quoi la connaissance peut être génétiquement transmise.

Le programme Monarch repose sur les objectifs Illuminati et Nazis de susciter une race maîtresse en partie à travers la génétique. Si la connaissance et le savoir peuvent être génétiquement transmis (ce qu’ils sont) (ndlr: la connaissance est innée et le savoir est acquis), alors il est important que des parents soient trouvés qui puissent transmettre la connaissance et le savoir appropriés aux victimes sélectionnées pour le contrôle mental Monarch.

Le facteur primaire important pour le contrôle mental induit par traumatismes est la capacité à se dissocier. Il a été découvert que cette capacité est génétiquement transmise de génération en génération. Des tribus amérindiennes (qui disposaient de danses rituelles traumatiques et pouvaient attendre sans bouger pendant des heures lors de la chasse), les enfants de fakirs en Inde (qui dormaient sur un lit de clous ou marchaient sur des charbons ardents), les enfants de yogis (les adeptes du Yoga, qui ont un contrôle total sur leur corps lorsqu’en transe), des bouddhistes tibétains, les enfants de Vodoun, Bizango et autres groupes possèdent une bonne capacité à la dissociation.

Les enfants issus d’abus multi générationnels sont également bons en dissociation. Les familles Illuminati et des occultistes européens sont allés en Inde, au Tibet pour y étudier l’occultisme et la philosophie orientale. Ces Européens ont appris le Yoga, le Yoga tantrique, les méditations et les transes ainsi que d’autres méthodes pour se dissocier. Ces capacités sont transmises à leurs enfants via la génétique. Les enfants passent un test quand ils ont à peu près 18 mois pour déterminer s’ils peuvent suffisamment se dissocier pour être sélectionnés pour la programmation, ou pas.

Les esclaves sous contrôle mental sont fabriqués pour des objectifs différents, des objectifs hiérarchiques ou non-hiérarchiques. Les Illuminati fabriquent des esclaves sous contrôle mental amenés à officier à l’intérieur de la hiérarchie Illuminati. Ces esclaves verront habituellement leur généalogie cachée, et seront fabriqués pour vivre des existences sous excellente couverture afin d’assurer qu’ils ne seront pas détectés. Ils recevront une programmation multifonctionnelle, et serviront généralement à aider à la programmation d’autres esclaves. Les abus ne seront pas physiquement visibles comme ils seront sur les corps de ceux qui ne sont pas voués à faire partie de l’élite Illuminati.

Les membres de l’élite luciférienne de la Moriah (Moriah = les Illuminati) auront subi autant de traumatismes que les autres esclaves, toutefois les cicatrices de tortures ainsi que le contrôle sont mieux dissimulés. Ces enfants recevront souvent de vivre des expériences luxueuses ainsi que des paroles conçues pour les convaincre qu’ils font partie de l’élite. (Au fait, les cicatrices corporelles se verront mieux sous une lumière noire, c’est-à-dire la même lumière noire utilisée dans les boîtes de nuit)

Les Illuminati et d’autres organisations ont aussi programmé des individus qui sont simplement sacrifiables. Ce sont des esclaves sexuels qui sont épuisés et assassinés très tôt dans la vie, des saboteurs à usage unique, des reproducteurs/rices, des passeurs de drogues et ainsi de suite. Les cadavres de ces gens porteront souvent des cicatrices visibles de tortures. Ceux qui sont sacrifiables sont les enfants de parents qui ont cédé au chantage pour livrer leurs enfants à la CIA. Tout ceci est dissimulé sous le pouvoir du National Security Act (Loi de Sécurité Nationale, loi US, nldr). Ce sont des enfants, qui ont été vendus par des pères pédophiles, ou des parents pornographes. Les programmeurs/maîtres les programment avec l’attente qu’ils seront « jetés du train de la liberté » (thrown off the freedom train, ndlr) quand ils atteignent l’âge de 30 ans. (Train de la Liberté est le nom de code pour le contrôle mental induit par traumatismes Monarch. Se faire jeter du train de la liberté implique de se faire assassiner.)

La CIA et les Illuminati sont doués pour faire chanter les parents afin qu’ils abandonnent leurs enfants. Ils surveillent le courrier pour de la pornographie. Des pédophiles et des meurtriers reçoivent l’admonestation qu’ils iront en prison pour de longues périodes s’ils ne coopèrent pas en vendant leurs enfants à l’esclavage sous contrôle mental. En retour pour la coopération des parents, ils leur (aux parents) fournissent de grasses compensations financières. C’est clairement une affaire où « si vous ne coopérez pas vous perdez très gros dans la vie, si vous coopérez vous gagnez très gros dans la vie. »

Des ecclésiastiques sont souvent piégés avec des Betas (esclaves sexuels) qui les font ensuite chanter. Les ministres du culte ne veulent pas perdre leur statut ou leur profession à cause de scandales, et donc ils acceptent d’abandonner leurs enfants (quand ils en ont ou peuvent en avoir, selon leur religion, ndlr) quand ils sont encore jeunes à la CIA pour que celle-ci (ou d’autres) s’en serve. Les Illuminati aiment faire chanter ces ministres du culte une fois qu’ils ont terminé leur enseignement au Séminaire et se sont consacrés au ministère à l’âge d’à peu près 33 ans. L’idée de n’avoir plus rien sur quoi se reposer après qu’ils aient consacré toute leur vie à une seule profession est trop pour ces hommes de faible volonté, et ils plient sous les menaces. S’ils ne plient pas, les conséquences qui en découlent les retireront du ministère.

Le genre de père le plus apprécié des Programmeurs pour abandonner ses enfants à la programmation est le pédophile. Si un père abuse de sa propre petite fille encore très jeune, alors les Programmeurs savent que l’individu en cause n’a pas de conscience. L’implication de ce père dans une activité criminelle (et ainsi sa vulnérabilité) peut être continuellement augmentée. Ils veulent des hommes dont ils croient qu’ils ne développeront pas de scrupules plus tard dans la vie sur ce qu’ils ont fait. Un homme, qui attende que sa fille soit devenue une adolescente pour la molester, est généralement considéré posséder trop de conscience pour les programmeurs.

Une grande distinction doit être faite entre les esclaves Monarch de la hiérarchie, et les esclaves Monarch qui en sont exclus. La raison s’y trouve en ce qu’ils ne sont pas programmés de la même façon. Puisque ce livre offre la recette sur la façon de fabriquer un esclave Monarch, nous devrons faire la distinction entre ces esclaves au sein des Illuminati et ces esclaves qui sont actifs à l’extérieur de la hiérarchie Illuminati. Il est important de souligner que l’étiquette « Monarch » est utilisée dans ce livre d’une manière générique pour le contrôle mental induit par traumatismes qui prend cours. Qu’un esclave Illuminati sous contrôle mental soit techniquement parlant dans les archives Monarch ou hors des dossiers du Programme Monarch en eux-mêmes, conservés sur un ordinateur n’est qu’un point de détail.

Dans mes (ceux de Fritz) autres écrits, j’explique comment les Illuminati ont suscité la CIA. Je sais que certains de ses directeurs étaient membres des Illuminati et je soupçonne fortement que les autres directeurs de la CIA aient également probablement été des membres à part entière. Les deux organisations ont besoin l’une de l’autre. Si la CIA n’avait pas le soutien international de ceux qui font bouger les choses en ce monde, elle eût été dévoilée et supprimée. Pareillement, les Illuminati, du fait de leur secret, ont besoin d’organisations avec lesquelles ils peuvent travailler. La CIA est une couverture pour les Illuminati, et à leur tour les Iluminati mettent des couvertures en place pour la CIA.

Certaines de ces couvertures sont des sites de programmation hautement élaborés, bien équipés et avec des équipes très qualifiées, (tels beaucoup des hôpitaux psychiatriques publics, le McGill Psychiatric Training Network [réseau d’entraînement à la psychiatrie McGill, ndlr] composé de 8 hôpitaux de Montréal surtout St. Mary’s; de la NASA à Huntsville, Alabama; le Presidio à San Diego en Californie, et NOTS à China Lake, Californie, pour n’en citer que quelques-uns. Pour une liste plus exhaustive voir l’Appendice B) les Illuminati ne s’en sortiraient pas tous seuls sans leurs couvertures.

Les satanistes au sein du Réseau & de la CIA ont pris le contrôle de Boys’ Town dans le Nebraska au début des années 1950, et se sont servi de ce célèbre orphelinat pour une fourniture constante en garçons pour la programmation. Boys’ Town est peut-être le plus connu, mais il y a une longue liste d’autres sites.

Quand la Progammation Monarch a démarré, les pontes étaient des Illuminati. À l’origine, Joseph Mengele était le programmeur-en-chef. Il avait déjà atteint le grade de Grand Maître (plus tard Ipssimus) au sein des Illuminati. Il était devenu très qualifié en musique, en Magie Kabbalistique, en danse, en avortements, en torture (au fait, Mengele avait une mère sadique) et dans la programmation d’enfants. Beaucoup des enfants des camps de concentration que Mengele avait programmés sont encore en vie et l’aiment toujours comme leur « Daddy » (Papa, ndlr).

Mengele a disparu d’Auschwitz en janvier 1945, plusieurs mois avant que le chaos final ne commence pour le IIIème Reich. Il disparut pour que les Illuminati puissent le faire discrètement passer aux USA, afin que son savoir exceptionnel sur la programmation – affiné sur des milliers d’enfants victimes des camps de concentration puisse être mis à profit à grande échelle aux USA. Il a voyagé à travers le monde mais surtout à l’ouest des USA, pratiquant sa programmation en compagnie de ses deux serviteurs noirs.

Des survivants à Monarch états-uniens (ce traducteur ne se servira pas de l’adjectif « américain » pour décrire les citoyens des USA, qui ne représentent aucunement tout un continent, ndlr) se souviennent de son uniforme allemand impeccable, des bottes luisantes qu’il portait durant la programmation, de son accent allemand épais, de ses traits fins, de son menton fendu, de l’espace entre ses incisives, de la façon dont il dirigeait son pouce pendant qu’il programmait, comme s’il disait encore « links, rechts » (à gauche, à droite, ndlr) à des lignes de Juifs entrant dans les camps de concentration.

La raison pour laquelle Mengele aimait tant accomplir le processus de sélection des détenus entrant à Auschwitz est qu’il choisissait des détenus pour ses nombreuses expériences de traumatismes de contrôle mental. Il était particulièrement attentif à avoir des vrais jumeaux, parce que ses recherches génétiques en rapport avec le contrôle mental nécessitait des individus de configuration génétique identique.

Traditionnellement, les Illuminati faisaient inspecter leurs enfants par une femme ayant le rang de Grande Mère. Elle devait déterminer l’aptitude des enfants et ensuite les présenter pour une cérémonie d’acceptation formelle à l’âge de 3 ans devant le Grand Conseil des Druides. Cette procédure n’a pas changé lorsque Mengele est arrivé – la programmation a simplement muté d’avoir été une science occulte vers une qui avait un accès complet aux secteurs médicaux, psychiatriques, judiciaires, scientifiques et gouvernementaux via le pouvoir du National Security Act et les agences de renseignement.

La programmation de multiples par les Illuminati était simpliste avant l’arrivée de Mengele, en comparaison des techniques sophistiquées mises en œuvre par les Allemands Nazis (dont les recherches sur le contrôle mental comprenait quelques nationaux non-allemands, tels quelques Italiens).

Tout comme une victime qui se fait tuer par un mousquet du 18ème siècle est aussi victimisée qu’une autre tuée par un fusil d’assaut M-16, une victime de la programmation pré-1946 était tout aussi victimisée que ceux qui ont été programmés avec des techniques beaucoup plus sophistiquées. Pour les Illuminati, la programmation d’un enfant est mise au point par le Cercle (un autre nom pour leur organisation) avant sa naissance.

Du point de vue des Illuminati leurs projets impliquent des esprits générationnels et des positions au sein de la hiérarchie. L’enfant est conçu selon leurs rituels, et les étapes que cet enfant traversera suivent un régime bien réfléchi et détaillé pour sa programmation. Par contraste, les enfants de foyers d’enfants ou de pédophiles ne suivent pas le même régime.

Des esclaves de la hiérarchie serviront à leur tour à programmer et à entraîner d’autres enfants de la hiérarchie, tandis que les esclaves de la CIA et de la Mafia et du KKK &c seront délaissés. C’est pourquoi un Modèle Présidentiel se fait « jeter du train de la liberté (le nom du Programme Monarch dans le monde occulte) ». Les femmes et les hommes des Illuminati continueront à aider avec la programmation leur vie entière.

Les Illuminati programment une quantité si vaste d’enfants, qu’ils ont besoin de l’aide de tous leurs membres capables. Les membres de la Moriah à travers le monde atteint les millions. Le régime des Illuminati pour leurs enfants est beaucoup plus « contrôlant » que la programmation de la CIA. Chez les Illuminati, tout le monde ne se fait pas fendre l’esprit et devient un multiple programmé. cependant, ils subissent tous une forme de contrôle mental.

Ceux à qui la multiplicité a été épargnée doivent quand même prendre part à une session de contrôle mental intense de deux semaines qui peut être comparée à l’école des Rangers de l’armée US. Ceux qui y ont participé ont appris l’obéissance. Ceux qui n’ont pas appris l’obéissance, sont contraints à des duels de type gladiateurs ou à d’autres punitions afin de les éliminer. Finalement, une mort de traître telles qu’imagée dans l’une des cartes du Tarot les attend. Sharon Tate fut laissée pendue dans la position de la carte du Tarot no. 12, celle du « pendu », des poutres de sa maison.

Les meilleurs thérapeutes reconnaîtront discrètement que la thérapie traditionnelle est inadéquate. À moins que Dieu n’intervienne, les gens nés chez les Illuminati n’en réchappent pas tant qu’ils sont en vie. Ce livre n’est pas un simple exercice de pensée académique, mais il est écrit avec l’assurance que la liberté est possible, il existe des solutions viables.

Certains enfants vivent dans des foyers pour enfants, ou avec des parents adoptifs, ou dans des orphelinats, ou avec des tuteurs et gardiens. Parce que ces enfants sont à la merci d’adultes non apparentés, ce genre d’enfant est fréquemment vendu pour devenir des esclaves sous contrôle mental des agences de renseignement.

En résumé, souvenez-vous que parce que beaucoup de ces organisations sont contrôlées par les Illuminati, un esclave Iluminati peut souvent travailler pour l’un de ces groupes de couverture, tandis que les Illuminati gardent le contrôle sur le programme de base. Les agences de renseignement ont été instaurées et gérées par les Illuminati. Elles sont des couvertures pour les Illuminati.

L’utilisation d’esclaves traverse beaucoup de frontières organisationnelles à l’intérieur du Réseau global. Si un esclave doit servir en tant que modèle Delta (assassinat), il peut être sélectionné pour sa force et sa dextérité. Les « Delta Forces » est l’unité d’élite de l’armée constituée d’esclaves Monarch.

S’ils doivent servir en tant que modèles Beta (esclave sexuel), ils seront sélectionnés s’ils savent maîtriser la technique. Occasionnellement ils peuvent dans certaines circonstances être sélectionnés sur combien les programmeurs pensent qu’il ou elle grandira pour être esthétiquement beau ou belle. Certains parents ont produit de beaux enfants et sont en fait recherchés pour mettre au monde des enfants à vendre au Système d’Esclavage sous Contrôle Mental du « Train de la Liberté ». Cependant, ce qui est grandement plus important pour les Esclaves Sexuels Beta est leurs capacités à avoir du charme, des dons de séduction, du charisme et de la créativité. La beauté est dans l’œil de celui qui la voit, et les programmeurs peuvent mettre presque n’importe quel corps à servir comme esclave sexuel.

Presque n’importe quel esclave sexuel peut trouver une place quelque part dans le script des films « porno » du syndicat du crime/Illuminati/Nouvel Ordre Mondial. (Je mets le mot porno entre guillemets – parce que ce qu’ils appellent du porno ne ressemble aucunement à ce que le public se représente comme du porno – nous ne parlons pas de porno type Playboy, nous parlons d’atrocités horribles et immondes qui sont aussi glauques que quoique ce soit qui ait été fait dans les camps de concentration Nazis). Par exemple, il n’y a pas besoin de grands dons d’acteur/rice ou de beauté pour se faire trancher la tête pendant l’acte sexuel.

Il y a différents types d’esclaves sexuels, mais les Illuminati veulent avoir des alters Beta qui soient affûtés, talentueux, doués, et munis de ressources. Ils se serviront de ces alters Beta, telles les alters Veuve Noire, pour l’espionnage et le chantage.

Afin de s’assurer que l’esprit de l’enfant se développe correctement, il y aura interaction avec le bébé de façon à ce que ces parties du cerveau dont le développement est important se développent au maximum. C’est un fait bien connu que les zones du cerveau croissent en fonction de la stimulation et de l’usage qu’elles reçoivent et pratiquent. Pour cette raison, les Grandes Dames, qui sont impliquées dans la programmation, passeront du temps à dessiner et à montrer à l’enfant des visages pour voir si l’enfant peut reconnaître des visages identiques. Tout autre objet sera utilisé, des sucres d’orge avec des rayures (accordes les sucres d’orge ayant le même nombre de rayures), des arbres, ou des crayons. L’enfant doit apprendre à accorder entre eux des objets identiques très tôt – même avant qu’il puissent parler. Ceci afin qu’ils soient capables de construire des images miroir dans leurs esprits.

Tous les sens sont entraînés pour construire ces images miroir; par exemple des soies et des cotons peuvent être utilisés pour le sens du toucher. L’enfant devra accorder les textures. Le Programmeur, la Grande Dame et les Grandes Mères enseigneront à l’enfant à avoir de bonnes capacités en copie, en réflexion, répétition, faire l’écho ou refaire l’écho, et des images miroir. Il leur sera enseigné pendant des heures comment refaire l’écho de quelque chose, verbatim. Certaines de ces méthodes d’enseignement sont presque comme des jeux. Par exemple, 20 épingles sont dans une boîte et il est donné à l’enfant un bref laps de temps pour décider le nombre d’épingles se trouvant dans la boîte.

Il faut un certain seuil d’intelligence et de créativité pour que du temps soit dépensé sur la programmation. Vous ne pouvez pas programmer un esprit qui est faible. La plupart des gens programmés sont intelligents. Une étude de multiples a affirmé que les multiples avaient 130 de Q.I. ou plus et ont ensuite blâmé par erreur leur multiplicité sur leur Q.I. . Des tentatives pour programmer des gens d’intelligence basse ou sans créativité ont démontré qu’elles étaient une perte de temps. Des méthodes sont employées pour grandement augmenter l’intelligence et la créativité d’une victime. Les Illuminati travailleront aussi à accroître leurs capacités psychiques telles que la télépathie et la clairvoyance.

Les programmeurs en chef ont leurs propres petits slogans sur la construction de structures solides qu’ils aiment exprimer aux nouvelles recrues. Celles-ci comprennent, « Une maison sans structure (l’esprit de l’esclave) est comme une maison sans murs », « Une maison indisciplinée est comme une maison sans murs, elle s’écroulera sur elle-même », et « Une maison divisée contre elle-même ne tiendra pas debout ».

La majeure partie de la structuration sera évoquée au chapitre 7, mais elle commence à la naissance pour la victime, donc ce chapitre détaillera les premières étapes.

Afin de construire une bonne maison solide, il est besoin d’avoir une bonne fondation. Afin de construire une bonne fondation, il faut connaître la topologie du terrain et quelles sont ses faiblesses – si c’est du sable ou du rocher ou de l’argile &c. Il est besoin de concevoir sa maison pour tirer les avantages de la topologie du terrain. Des tempêtes viendront-elles de telle ou telle direction? Où la maison aura-t-elle besoin de protection renforcée? Les mêmes principes s’appliquent à la programmation – parce qu’une structure est en construction.

Beaucoup de génies du mal du sein des Illuminati ont ajouté leur contribution à la programmation Monarch. L’un des plus importants a été John Gittinger de l’Oklahoma, parce qu’il était le génie qui pouvait comprendre comment est l’esprit d’un petit enfant alors qu’il est encore bébé. Afin de travailler avec quelque chose, vous devez savoir avec quoi.

John Gittinger, qui n’est plus de ce monde a travaillé à la programmation pendant des années. Sa contribution a été dans l’évaluation mentale. John Gittinger (né en 1909) était le directeur du service de psychologie à l’hôpital public de Norman, dans l’Oklahoma. Il a obtenu une maîtrise universitaire à l’âge de 30 ans, et a rejoint le Contrôle Mental MK-Ultra de la CIA en 1950. Il a été conseiller d’orientation dans un lycée/collège (high school aux USA, ndlr) et lieutenant dans l’US Navy durant la Seconde Guerre Mondiale. Vers la fin des années ’70, il est revenu s’installer dans l’Oklahoma. Il était de forte corpulence et portait un bouc. Il a été dit qu’il ressemblait à l’acteur Walter Slezak. Il était animé d’une curiosité insatiable pour comprendre la personnalité humaine.

Lorsque les Illuminati se sont mis à la recherche d’hommes doués dans l’évaluation des personnalités pour les assister dans la programmation Monarch, John W. Gittinger fut l’un des hommes qu’ils ont sélectionnés. Gittinger n’a pas été le seul chercheur dans ce domaine que la CIA a recrutés, mais il était leur homme en pointe en termes de programmation d’enfants. Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale jusqu’à ce qu’il commence chez la CIA en 1950, Gittinger avait étudié comment évaluer la personnalité. À l’hôpital public de l’Oklahoma, il disposait d’une grande quantité d’adultes qu’il pouvait étudier.

Après que Gittinger ait commencé à faire de l’évaluation de personnalité pour la CIA, la majeure partie de son travail est devenue hautement confidentielle. L’article de Rolling Stone du 18 juillet 1974 demandait pourquoi des années de recherches sur l’évaluation des personnalités devait rester secrètes. En fait c’était tellement secret que Gittinger n’était pas autorisé à parler aux journalistes, bien que c’était de notoriété publique qu’il menait des recherches et des travaux sur l’évaluation des personnalités. La raison pour laquelle une science à priori si bénigne était gardée secrète est qu’elle joue une part majeure dans le succès de la programmation Monarch.

John Gittinger a conçu le PAS (Personality Assessment System, système d’évaluation de personnalité, ndlr). C’est une méthode hors du commun pour évaluer le comportement humain et prédire son comportement futur. Autant que nous sachions, le PAS reste grandement classé CONFIDENTIEL. Le PAS est basé sur la capacité à distinguer différents types de personnes.

Il y a trois distinctions majeures (ou dimensions). Elles sont dénommées la dimension E-I, la dimension R-F, et la dimension A-U. Les gens sont nés avec leur placement individuel à l’intérieur de ces trois spectres. En d’autres termes il y a trois axes qui peuvent être suivis pour décrire la personnalité d’un bébé. Le bébé peut se voir défini – I (Internalisant), F (Flexible), et A (Adaptatif).

Si le bébé était décrit de cette façon (par ex. I-F-A), alors les Programmeurs sauraient d’emblée que l’esprit de cet enfant deviendrait un réformateur social ou religieux. Les graphiques de programmation de l’enfant se verraient alors étiqueter d’une occupation appropriée telle que « Activiste Environnementaliste », « Réformateur de l’Église Pentecôtiste », ou « Activiste contre les Drogues ».

La programmation pour cet enfant suivrait alors des objectifs semestriels pour développer cet esclave sous contrôle mental en un des meilleurs dans ce domaine d’activité. (En fait, l’un des auteurs de ce livre, Fritz, est effectivement I-F-A, ce qui aide à expliquer pourquoi il essaye de réformer la société et la religion avec ce livre. Alors qu’il a fallu de nombreuses années à Fritz pour trouver sa voie dans la vie, les multiples programmés sont orientés dans la bonne direction très tôt dans la vie, avec tous les pistons et l’argent nécessaires de la part du Réseau pour leur ouvrir des opportunités).

Il existe trois possibilités pour l’enfant en relation aux composants originaux de sa personnalité. Il peut exprimer ces points forts, les étouffer ou les réprimer. Tandis que l’enfant fait son chemin dans la vie, il dispose de deux périodes durant lesquelles il peut changer (étouffer ou réprimer) son comportement/sa personnalité. Dans le PAS, la première période est appelée « compensation » et la deuxième est appelée « modification ». La quantité de punitions et de pressions pour qu’un trait de personnalité change depuis d’autres déterminera la quantité de changement que l’esprit de l’enfant opérera sur sa personnalité originale. Le niveau d’activité d’une personne à chaque période de sa vie est aussi mesuré. L’intensité de chacun des scores est évaluée.

Le système PAS tel qu’il est est beaucoup plus détaillé que l’exemple ci-dessus, mais il sert à donner une idée simplifiée de comment il fonctionne. Les dynamiques essentielles d’une personnalité entière peuvent être rédigées en un code court qui pourrait être écrit par exemple 12(E-uc Fcu + A+u+u)H+. Toutefois, même ce code se raccourcit, E-uc peut être écrit plus simplement i’. Les trois dimensions de base d’une personnalité offrent 8 typicités basiques. Cependant, le PAS autorise 6 positions différentes dans chacune de ces 8 typicités, ce qui donne 216 types de base (mon arithmétique arrive à 124, mais je traduis comme je lis, ndlr).

Ensuite, l’individu peut initialement modifier sa personnalité primaire prédisposée de 5 manières différentes, et ceci donne (30)³ ou 27.000 typicités différentes. Le second changement peut être accompli sur quatre types de modification, donnant 1.728.000 typicités. Ensuite les programmeurs peuvent factoriser le niveau d’activité, leur niveau « normal » (base d’intelligence), âge, sexe, et éducation, et expériences de vie. En d’autres termes, ce qui semble être simple possède un haut degré de calibrage.

Celui qui s’en sortait le mieux avec le PAS était son inventeur lui-même, Gittinger. Son intuition, en sus de son système de PAS, lui donnait une idée très pointue sur la manière de fonctionner d’une personne, et comment il allait fonctionner plus tard. Il prenait un plaisir sadique à mettre son don à l’ouvrage pour programmer des enfants.

Les codes d’évaluation réels qui ont apparu sur des schémas d’évaluation de programmation qu’ont utilisé les équipes Monarch d’évaluation d’enfants pour évaluer, décrire et jauger un enfant devant être programmé suivent les symboles standard crées pour le PAS. Une partie du travail de Gittinger a échappé au secret des agences de renseignement. Au sujet du Système d’Évaluation de Personnalités de Gittinger, voir « An Introduction to the Personality Assessment System » (une introduction au système d’évaluation de personnalités, ndlr) par John Winne et John Gittinger, Journal of Community Psychology Monograph Supplement No.38. Rutland, Vermont: Clinical Psychology Publishing Co., Inc. 1973. Voir également l’article du magazine Rolling Stone du 18 juillet 1974, « The CIA Won’t Go Public » (la CIA ne publiera rien, ndlr). Puisque si peu est connu du test du PAS, il a besoin d’être un peu expliqué.

Des observations en rapport avec le Test d’Intelligence Wechsler ont fourni les idées initiales derrière le PAS. Le sous-test d’étendue d’unités du Test d’Intelligence Wechsler, qui note la capacité à mémoriser des chiffres forme le test de base utilisé pour la dimension E-I. Ce que Gittinger a découvert est que les cuisiniers prenant des commandes rapides avaient une bonne mémoire des chiffres, ce qui équivaut à une personnalité Internalisante, ou « I ». Une grande étendue d’unités chez une personne en dit long sur elle. Les gens qui ne séparent pas bien de leur environnement sont des Externalisateurs = E. La personnalité « I » était un bon bébé. Le type « E » qui préfère faire plutôt que de penser est un bébé « trop curieux », qui aura des exigences. les « I »s étaient souvent pressurés pour devenir plus ouverts, et les « E »s sont souvent pressurés par leurs parents pour devenir plus autonomes, et de progresser du fait de ramper (ce qu’ils aiment) pour apprendre à marcher.

Les Internalisateurs deviennent plus réservés après plusieurs verres, et les « E »s qui ne compensent pas sont plus prompts à devenir des ivrognes grossiers, bagarreurs. Sur la base de la dimension E-I, des prédictions peuvent aussi être faites sur les effets du LSD sur un individu. C’est ici la dimension E-I. Le sous-test de formes de blocs montre si une personne est Régulée (R) ou Flexible (F). C’est là la dimension R-F. La personne régulée n’a aucun problème pour apprendre par cœur mais sans comprendre ce qu’elle a appris. La personne flexible, par contre, doit comprendre une chose avant de l’apprendre. Les enfants R peuvent facilement apprendre à jouer du piano, mais les grands pianistes de concert sont des enfants F qui ont persévéré à maîtriser ce qu’ils considèrent comme étant ennuyeux.

La troisième dimension est Adaptatif aux Rôles (A) ou Uniforme aux Rôles (U). « A »peut être défini comme du charisme, alors que les gens tendent à ignorer les « U ». La CIA dispose de 40 modèles qu’un observateur habile recherche, et ceux-ci sont ensuite reliés au PAS et aux sous-tests Wechsler.

Les alters des Mères des Ténèbres Illuminati entraînées à l’observation représentent graphiquement ce qu’elles voient faire un enfant. Le comportement d’un enfant avec certains jouets, certaines réactions gestuelles, et certaines réactions sociales peuvent être observées et utilisées pour évaluer comment cet enfant s’en sortirait avec le test du PAS. Des graphiques d’EEG (électro-encéphalogramme) sont mises en corrélation avec le teste d’étendue d’unités du PAS. Ceci leur a permis d’utiliser les graphiques des EEG pour passer outre le biais culturel du test. Cela a aussi donné aux programmeurs Monarch l’outil parfait pour évaluer de petits enfants avant qu’ils n’acquièrent des compétences linguistiques.

David R. Saunders, de l’Université de Columbia travaillant avec la CIA a écrit un papier en 1961, démontrant la connexion entre les ondes alpha du cerveau et l’étendue d’unités. En 1960, Mundy-Castle a écrit sur les connexions entre les sorties papier des EEG et les variables du Test Wechsler-Bellevue. Voici la partie émergée de l’iceberg où les EEG étaient utilisés pour déterminer la personnalité pré-verbale chez les enfants. Et Salvatore & al. ont écrit au Massachusetts Mental Health Center (Centre de Santé Mentale du Massachusetts, ndlr) de Boston, aussi tôt qu’en 1954, sur le « potentiel prédictif de la théorie de Gittinger » dans un papier de recherches qui n’a pas été publié. (Le Massachusetts Mental Health Center était un participant des premières heures dans tout ceci)

Les tuteurs de l’enfant doivent enseigner l’obéissance à la petite victime. Ils doivent enseigner à l’enfant à garder les yeux ouverts et à rester immobile. Ces compétences sont importantes, parce que l’enfant sera soumis aux EEG très souvent. L’équipement hospitalier serait quelque chose comme une machine à EEG Grass à 11 canaux où 11 électrodes sont placés sur la tête de l’enfant, et les schémas d’ondes cérébrales sont imprimées dépeignant des choses comme le fond, la variabilité, les décharges, les suppressions de fond, les ondes amples, &c.

Les électrodes auront des désignations telles que T3, T4, &c. Dans des sites spéciaux de programmation, une machine dotée d’électrodes sera branchée sur la tête d’un enfant pour des tests répétés. Les machines plus récentes peuvent loger jusqu’à 30 patins de demi-diamètre (électrodes) qui sont fixés avec de la bande adhésive pour électrodes ou, dotées de petites aiguilles, sur le scalp de l’enfant. Les cheveux de l’enfant sont mis sur le côté sur une zone, et les électrodes seront accrochés au crâne lui-même. L’assistant dira à l’enfant, « Ne bouges pas. Gardes les yeux ouverts. Regardes ici. Ne clignes pas des yeux. Ne bouges pas ton corps. » Et cette procédure sera répétée pendant 45 minutes à une heure.

Éventuellement, des centaines de sorties imprimante papier des électrodes fixés sur le crâne de l’enfant dresseront la carte des ondes cérébrales de l’enfant. De ces ondes cérébrales, les programmeurs peuvent déterminer le type de personnalité que l’enfant possède. Ces critères et capacités d’évaluation de personnalité sont l’un des secrets bien gardés de la programmation. Si un comportement inattendu devait survenir, l’esclave pourra être amené à se soumettre à davantage d’EEG. Les tests du PAS révèlent à Gittinger quelles sont les faiblesses d’un individu. Le PAS montre également les faiblesses mentales, et où une personne deviendra instable et pourra être brisée.

Certains types de stress auront un effet cumulatif pour blesser une personne. Une campagne productrice de stress est engagée contre les cibles de la CIA, et ce faisant ils peuvent neutraliser un ennemi potentiel. Cette information recueillie sur des enfants qui sont des victimes potentielles pour la programmation Monarch, est essentielle pour déterminer comment structurer la programmation de cet enfant. Par exemple, les enfants IFU sont souvent autistes, les IRU sont schizophrènes, et les IR ou IF ont tendance à fantasmer. Il sera expliqué plus avant comment ceci contribue à la programmation.

Une personnalité Internalisante sera importante en profondeur dans un système d’alters, tandis qu’un Externalisateur sera utile pour une personnalité de surface (Les Internalisateurs sont prédisposés à la production de fantasmes mentaux). En sachant ce qu’est l’enfant, les programmeurs savent ce qu’ils ont devant eux, et ce qu’ils doivent ajouter ou construire dans la pensée des alters qu’ils vont fabriquer.

De la même façon, certains alters ont besoin d’être « R » et d’autres « F ». Et certains ont besoin d’être « A » et d’autres « U ». Des personnalités Régulées (R) aiment avoir des limites étroites à leur activité. Ceci les rend convenables à la programmation. Les « R » acceptent volontiers l’autorité, et n’essaieront pas de sortir des limites de leurs habitudes. Le R a une capacité marquée à apprendre sans comprendre. Ils apprennent facilement des choses par cœur, parce qu’ils n’ont pas besoin de les comprendre avant de les apprendre. C’est une autre faculté dont ils disposent et qu’aiment les programmeurs.

Les programmeurs peuvent ou non vouloir un « A » (personnalité Adaptative aux Rôles). Un futur chanteur de country a besoin de charisme – un futur programmeur n’en a pas besoin. Sans être à même de déterminer ce qu’il s’y trouve, le programmation ne pourrait pas être affinée. Si l’enfant est bon en maths il aura ses scripts de programmation orientés dans cette direction. S’il a des ondes cérébrales artistiques, alors le programmeur se servira de travail artistique dans sa programmation.

Le travail artistique de l’artiste européen M.C. Escher est exceptionnellement bien adapté aux besoins de la programmation. Par exemple, dans son dessin de 1947 « Un Autre Monde », l’arrière-plan au centre sert de mur en rapport avec l’horizon, de sol en relation à la vue par l’ouverture en haut et de plafond vis-à-vis de la vue vers le ciel étoilé. Renversements de perspective, images miroir, illusions, et beaucoup d’autres aspects apparaissant dans le travail artistique d’Escher rendent toutes ses 76 (ou plus) œuvres majeures excellentes pour la programmation. L’usage de ce genre d’éléments sera expliqué plus loin.

Cinq enfants ayant reçu le même script d’Alice au Pays des Merveilles utiliseront chacun/e le script de manière différente durant la programmation. Le programmeur prend la créativité propre de l’enfant et travaille avec cette créativité unique. L’enfant doit susciter les images lui/elle-même si la programmation doit pouvoir tenir. Elle ne marchera pas si les images sont celles d’une autre personne. L’enfant organise son monde intérieur pour qu’il se conforme à ses propres expériences tels des châteaux, des boîtes, des pièces, et des maisons de poupées. Les tests de type PAS se poursuivront pendant les premières années de la vie de l’esclave pour s’assurer que la programmation n’a pas rendu l’enfant fou/folle ou psychotique. L’enfant suivra le script qui a été choisi pour lui/elle pendant toute sa vie, sur les bases de ces tests précoces. Il y aura davantage sur le fonctionnement de tout cela plus tard.

Les tests EEG souvent imposés aux enfants devant être programmés révèlent aussi des tumeurs au cerveau, et des problèmes médicaux en parallèle aux graphiques d’ondes cérébrales. Les tests du PAS peuvent montrer avec quelle facilité une personne peut être hypnotisée. Si les tests avec l’EEG ne révèlent pas qui peut facilement être hypnotisé/e, ils seront rejetés pour la programmation, bien que des drogues modernes et la torture extrême, dans certains cas, sera appliquée pour « récupérer » des enfants qu’ils pensent vraiment devoir programmer mais qui ne sont pas facilement hypnotisables. Les EEG peuvent aussi servir à voir dans quel état de conscience se trouve le cerveau. La programmation Monarch est basée sur la structuration de systèmes de TPM, qui est couverte au chapitre 7.

La réussite de cette structuration (son affinement précis) vient des tests initiaux, ce qui veut dire que les programmes sont correctement construits sur le genre de fondation sur laquelle repose l’esprit. La devanture de la CIA, Human Ecology Society (société d’écologie humaine, ndlr), a testé le PAS. En 1962, la CIA a déménagé la base d’opérations de Gittinger à une autre devanture de la CIA sur Connecticut Avenue, Washington D.C., appelée Psychological Assessment Associates (évaluations psychologiques associées, ndlr).

Parce que Gittinger croyait que des différences basées sur la génétique existaient chez les gens, ce qui est une des bases de la programmation Monarch, son travail n’était pas accepté par la psychologie mainstream. En 1974, Gittinger a décrit le système PAS, « … le Système d’Évaluation de Personnalités (PAS): (a) indique les genres de stimuli internes et externes auxquels l’individu sera plus prompt à réagir; (b) suggère les types de stimuli les plus à même d’apporter un changement de comportement; (c) fournit une compréhension des environnements inter-, intra- et impersonnels dans lesquels une personne sera plus prompte à fonctionner efficacement; et (d) offre un aperçu sur ce qui constitue un stress et prédit les réactions comportementales probables à de tels stress, y compris de mauvais ajustements, dussent-ils survenir.

Dans la zone de l’expérience, le PAS offre une méthode pour l’obtention d’indices spécifiques à la structure de la personnalité et à son fonctionnement. Ainsi, le PAS: (a) permet des inférences directes concernant le style de réactions primaires d’un individu; (b) suggère la qualité des compensations et des modifications qu’il a accomplis en réaction à des pressions sociales et environnementales; (c) fournit une compréhension du développement de la personnalité en termes d’interactions de la structure primaire, des pressions environnementales, et des tendances à l’adaptation; et (d) rend possible l’évaluation des discordances fondamentales entre la personnalité de surface et la structure de personnalité sous-jacente – discordances qui produisent typiquement tensions, conflits et anxiété. – John F. Winne et John W. Gittinger, « Journal of Community Psychology Monograph Supplement No. 38. Rutland, Vermont: Clinical Psychology Publishing Co., Inc.1973, p. 99.

Wow! La description du PAS par Gittinger s’accorde précisément aux besoins et aux objectifs qu’ont les programmeurs quand ils initient la programmation des fractionnements de personnalité dans des bébés de 18 mois! Des gens associés aux organisations listées ci-après peuvent assister le Réseau à se servir de leur enfant pour la programmation induite par traumatismes. Les enfants issus de familles où un ou les deux parents appartiennent aux organisations suivantes sont souvent envoyés dès leur petite enfance à la programmation induite par traumatismes.

Nous sommes dans la 3ème ou 4ème génération d’individus qui sont des multiples programmés (et même plus loin dans les générations des lignées Illuminati). Ce qui ne peut être couvert ici est l’énorme drame secret impliquant la Moriah trouvant et appliquant le contrôle sur des parents à travers des drogues prescrites ou illégales, la peur, le chantage &c afin qu’ils les assistent pour laisser leurs enfants se faire programmer.

Si l’instinct maternel est trop fort, la mère peur se voir prescrire des tranquillisants, afin qu’il y ait une maison stable dans laquelle les alters de surface de l’enfant puissent grandir. Des pères non-multiples non fiables sont « débriefés » par Ilium, des multiples qui débriefent et ensuite effacent les souvenirs de ce qui arrive à leurs enfants. Les parents peuvent n’avoir qu’une vue tronquée.

Organisations pratiquant le contrôle mental induit par traumatismes

(Ces groupes forment ce que les initiés appellent « le Réseau ». Ils sont l’échine de ce qui est connu sous le nom de Nouvel Ordre Mondial)

_ Air Force Intelligence (renseignements de l’Air Force)

_ Army Intelligence (tel le CIC) (renseignements de l’Armée)

_ Atomic Energy Commission (commission à l’énergie atomique)

_  Boeing

_ British Intelligence (renseignements britanniques), dont le MI-6, le MI-5 et le Tavistock Institute

_  Bureau of Narcotics (lutte « anti-drogues »)

_ Bureau of Prisons (administrations pénitentiaires)

_ Catholic Church (église catholique) (comprenant les Jésuites)

_ Central Intelligence Agency, CIA (alias l’Agence, la Compagnie, Langley)

_ Charismatic movement (mouvement charismatique)

_ Church of Satan (« église » de Satan)

_ Church of Scientology (« église » de scientologie)

_ CIRVIS (instructions de communication pour le rapport d’observations vitales pour le renseignement militaire, Communications Instructions for Reporting Vital Intelligence Sightings) (c’est-à-dire, le rapport d’observations d’OVNIs, entre autres, ndlr)

_ Club 12 & Club 41

_ Country Music Industry (industrie de la musique country)

_ Defense Intelligence Agency (renseignements militaires US)

_ Department of Justice (ministère de la justice US)

_ Federal Bureau of Investigation, FBI

_ Freemasonry (surtout le rite Palladium, le 33° et degrés supérieurs, Loge Quatuor Coronati, SRIA, et autres organisations maçonniques affiliées) (franc-maçonnerie)

_ GEPAN (groupe d’étude des phénomènes aérospatiaux non-identifiés, basé à Toulouse, France, ndlr)

_ German Intelligence (Shaback) (renseignements allemands)

_ Hollywood

_ The House of Saud (qui a aussi des esclaves non-programmés) (la maison de Saoud, famille régnante d’Arabie Saoudite, ndlr)

_ Les Illuminati (aussi connue comme Le Cercle, Moriah, Moriah-vent-conquérant, les Gnostiques, les Lucifériens &c) sont impliqués à tous les niveaux dans le contrôle mental induit par traumatismes en tant qu’auteurs et victimes, comprenant Fraternitas Saturni-Orden Fraternitas Saturni, THFS (the Hellfire Squad, le peloton du feu de l’enfer, ndlr), FOGO , Golden Dawn (société thésophique de l’Aube Dorée, ndlr), AntiC. Lucif. Dyn, &c

_ INS (International Neuropsychological Society, société neuropsychologique internationale, ndlr)

_ Ku Klux Klan (différents groupes du KKK)

_ Mafia

_ Mod in

_ Mossad (Mossad le Aliyah Beth) (renseignements israéliens)

_ Mormon Church (« église » de Mormon)

_ NASA

_ National Security Agency (NSA)

_ Naval Intelligence (ONI) (renseignements de la marine US)

_ Neo-nazi groups (groupuscules néo-nazis)

_ Oddfellows (loges pseudo-maçonniques)

_ OTO (il y a quatre groupes) (Ordo Templis Orientis)

_ P.4 (section d’élite du MI-6)

_ Palo Mayombe (religion syncrétique pratiquée à Cuba, ndlr)

_ Process Church et son rejeton Chingun &c

_ Professional Baseball, tels les L.A. Dodgers

_ Rusian government & intelligence groups (GRU & KGB & le successeur du KGB, historiquement un groupe précoce connu comme le Spets Byuro #1 dénommé « Kamera » en russe qui signifie « Chambre » pratiquait des recherches de contrôle mental avec des drogues et de l’hypnose. Le Spetsburo était responsable des assassinats)

_ Santaria (religion caribéenne dérivée des Yoruba, ndlr)

_ Satanic Hubs, Soc. of Dk. Lily, Chdrn of Lucifer (Royaume-Uni)

_ Temple of Power (ex-Temple de Seth) (temple du pouvoir)

_ Umbanda (religion afro-brésilienne)

_ US Army – surtout les Delta Forces et le 1er Bataillon de la Première Terre (d’où est tiré le film « Les Chèvres du Pentagone », ndlr)

_ USAF (armée de l’air US)

_ Veterans’ Administration (administration des anciens combattants)

_ Werewolf Order (ordre des loups-garous)

_ quelques groupes de « Witchcraft » (sorcellerie) à part du satanisme et de la Moriah

Si le plan favorisé par les Illuminati est suivi, il a 4 étapes initiales fondatrices pour préparer la victime à la programmation. Dressons-en la liste, et ensuite expliquons en détail ces quatre étapes. Un programmeur a nommé les étapes 2, 3, 4 comme les étapes 1, 2, 3 mais les préparations in utero forment en fait une première étape initiale. La première étape figure les cérémonies initiales et le traumatisme in utero. La deuxième étape est de déclencher une naissance prématurée, la troisième étape est de donner un amour intense à l’enfant pendant les 18 premiers mois de sa vie par 2 ou 3 donneurs/ses d’affection sélectionné(e)s par les Illuminati, et la quatrième étape est de retirer cet amour et de fractionner l’esprit de l’enfant de façon permanente. Tous les enfants des Illuminati ne sont nés prématurément – mais la plupart le sont, parce que c’est la méthode de programmation privilégiée.

Première étape fondatrice. Préparation des enfants par des préparations spirituelles & traumatismes in utero – les enfants lunaires

La préparation d’une personne à la programmation concerne également la capacité de cette personne à se faire diaboliser (rendu démoniaque). Les familles transgénérationnelles satanistes sont toutes vendues à Satan, et leurs enfants appartiennent à Satan d’une façon étrangère aux autres enfants non-transgénérationnels. Du fait des malédictions générationnelles, à cause du penchant génétique vers l’occulte, des forces démoniaques générationnelles, les enfants Illuminati sont de très bons candidats à la programmation Monarch. Une partie de la programmation implique la disposition en couches de forces démoniaques, et la participation dans des rituels de sang afin d’invoquer les démons les plus puissants. Une revue en profondeur de ce thème important mais controversé se trouve au chapitre 10.

Les rituels d’Enfant Lunaire sont les rituels voués à rendre un fœtus démoniaque. ceci dit, les démons invoqués ne sont pas les plus petits mais ceux qui sont très puissants. En travaillant avec des victimes de cette programmation, il est clair que des démons de haut rang ont été placés à l’intérieur de ces personnes à un âge très précoce, et il est accrédité que beaucoup d’entre eux ont été rendus démoniaques avant leur naissance par des rituels comme ceux des Enfants Lunaires. Des sacrifices de sang et des sacrifices humains sont toujours requis pour ce niveau de magie.

Aleister Crowley (1875-1947) était un sataniste qui était Franc-Maçon du 33ème degré dans le rite écossais. Il était aussi un dirigeant dans d’autres rites maçonniques ainsi qu’un dirigeant de l’OTO, dans la Stella Matutina, et un agent du MI-6 (renseignements britanniques pour l’étranger). Ses écrits ont été importants au sein du satanisme du 20ème siècle et avec les pratiquants de magie noire. Il a écrit Moonchild (enfant lunaire) qui fut publié pour a première fois en 1917. L’idée derrière l’Enfant Lunaire est qu’à travers la magie noire une âme parfaite peut être capturée. La croyance en la réincarnation, qui prévaut chez les Illuminati et les groupes satanistes, se prête à croire que les âmes se battent pour un embryon particulier. Aux pages 107-108 de Moonchild l’idée est exprimée, « De produire un homme qui ne serait pas lié par son hérédité, et qui dispose de l’environnement qu’ils désirent pour lui. » Cette âme parfaite dans la bonne personne est appelée Homuncule.

Il est accrédité que le travail magique sur lequel ceci se base est dérivé de Francis Bacon, d’Albert le Grand et de Paracelse qui ont tous été rapportés dans les cercles occultistes avoir capturé des âmes et les avoir placées dans des statues de laiton. Les Hittites, un peuple d’Asie Mineure et de Syrie ont longtemps cherché la capacité de créer un super-homme et une super-femme. L’histoire occulte interne des Illuminati place les Hittites dans leurs ancêtres.

Déjà en 1917, bien avant que Superman n’apparaisse dans les BD et les films, Aleister Crowley écrivait à propos d’un Superman. L’idée magique est de capturer une âme hors de la 4ème dimension. Dans le livre Moonchild, la villa utilisée pour produire un Enfant Lunaire était appelée « Le Filet à Papillons ». Le Projet Monarch donc, qui est nommé après le papillon Monarque est aussi une allusion au projet Moonchild où les Papillons sont une allusion à l’âme (ce que les Chrétiens appellent des esprits démoniaques).

Les rituels en eux-mêmes, utilisés pour susciter un Enfant Lunaire sont décrits dans trois des écrits de Crowley. Une vague description des rituels peut être vue en lisant le livre Moonchild. Le rituel prenait place dans une villa appelée Le Filet à Papillons. La villa était en fait un temple occultiste dessine selon la géométrie sacrée. Elle contenait des figures de satyres, de faunes, et de nymphes. Elle avait des statues d’Artémis. Beaucoup d’objets en argent, des croissants et des étoiles à neuf branches étaient à la villa, parce que ces objets sont tous en relation avec la Lune en magie. La femme enceinte était entourée d’objets en relation avec la Lune. L’influence de la Lune était régulièrement invoquée. Un petit autel triangulaire dédié à Artemis était utilisé. Il y avait une source sacrée où la femme était lavée. Le nombre 9 qui est consacré à la Lune était utilisé avec son carré de 81. Des prières étaient faites à Artemis, et la reconstitution de la capture de Diane par Pan était mise en scène. La femme était entraînée à s’identifier avec ce qui est connu comme la Grand-Mère Lune (dans le livre elle est simplement appelée la Lune ou Diane) en identifiant ses pensées et ses actions avec les déités que l’on voulait invoquer.

La création d’Enfants Lunaires au sein du Projet Monarch implique de la magie de haut niveau de par le cercle de sorciers noirs Illuminati impliqués dans la programmation d’un individu en particulier. Il doit être noté que les alters de Grand Maître et de Grande Dame comprennent la démonologie, mais que les sections (alters) au-dessus n’en sont pas informées.

L’un des plus grands secrets gardés de la plupart des alters de l’esclave est que leur Système a été rendu démoniaque quand ils étaient encore des fœtus. Premièrement, ceci donne aux alters religieux de surface l’information dont ils ont besoin pour so’rienter sur la bonne voie de guérison, et cela peut également avoir un effet adverse sur les mensonges de programmation de certains des alters de surface qui ne se rendent pas compte combien la torture et les traumatismes sont prémédités. Les alters de surface des victimes elles-mêmes se souviennent de l’histoire de couverture selon laquelle les enfants lunaires sont produits par le biais de la torture dans des cages, quand ils sont de petits enfants.

Les Illuminati ont aussi prévu que chacun des dix commandements de Dieu sera violé en leur faveur avec l’enfant. Ils préfèrent que l’enfant soit né hors mariage pour que ce soit un bâtard. Ceci rompt le commandement de Dieu sur l’adultère, et leur offre davantage de levier pour briser l’estime de soi de l’enfant. Tout ce plan implique des malédictions transgénérationnelles qui sont proférées et non-dites. Pendant les cérémonies Illuminati, des pactes cérémonials concernant la naissance de l’enfant hors le lien du mariage sont faits pour moquer Dieu.

Tandis que les Illuminati détruisent toute fondation spirituelle divine, ils suscitent une fondation dure comme le roc d’ « amour » (adoration ou idolâtrie) à l’intérieur du nouveau-né sur laquelle ils construiront leur programmation. Le second commandement est « N’invoques pas le nom de Dieu en vain ». Dans la Messe Noire, les noms de Dieu sont invoqués pour obtenir des esprits portant des noms blasphématoires tels que Yahvé Elohim. La plupart des parties de l’enfant n’entendront même jamais le nom du Seigneur – il n’entendra que le nom de son maître, qui lui sera un jour présenté comme « Dieu ». La main qui fait se balancer le berceau dirige le monde. L’enfant se fait lier à ses futurs programmeurs. Beaucoup plus tard, une grande attention sera appliquée à mettre en scène des événements qui assureront que la victime étant programmée haïsse Dieu.

Traumatismes in utero

Le projet formel de contrôle mental Monarch a été développé à partir des observations de familles sataniques de haut rang. Ces familles n’avaient aucun scrupule avec le concept de traumatiser le fœtus. La sorcellerie générationnelle italienne s’appelle les Chemins de la Strega. Ces lignées occultistes générationnelles, surtout en Toscane et à Naples, sont férues d’esprits ancestraux générationnels. Ce fut chez eux qu’alla Aleister Crowley pour apprendre à créer des Enfants Lunaires.

Souvenez-vous que les familles Illuminati transgénérationnelles italiennes et allemandes ont été étudiées par les fascistes italiens et les nazis allemands pour développer une compréhension scientifique du contrôle mental. Les familles Illuminati d’Allemagne étaient secrètement  et scientifiquement étudiées dans les années 1920 afin de déterminer exactement ce qui se passait et comment améliorer le contrôle des Illuminati sur les gens qu’ils étaient déjà en train de programmer.

Discipline et entraînement ont été prodigués pendant des siècles aux enfants de ces lignées d’élites. La contribution du 20ème siècle a été le recueil systématique et l’étude scientifique de toutes les diverses méthodologies en un seul ensemble cohérent de programmation. Ces recherches ont été initiées à grande échelle dans les années 1940, et ont connu des ajouts systématiques depuis cette époque.

Les familles qui voulaient des enfants dissociatifs apprenaient que des bébés dissociatifs pouvaient naître si l’enfant était torturé dans le ventre de sa mère. De fines aiguilles sont insérées via la mère dans le fœtus pour le piquer. Les mères, qui sont enceintes d’enfants devant être programmés, sont aussi sévèrement traumatisées pendant leur grossesse avec toute une gamme de traumatismes, qui traumatisent simultanément les bébés qu’elles portent. Par exemple, le père peut volontairement abandonner la mère au milieu d’une forêt, ou l’assourdir avec de la musique très forte et effrayante, pour ensuite lui donner de l’affection.

Deuxième étape fondatrice. Le traumatisme d’une naissance prématurée

Une naissance prématurée est importante parce que les événements ayant naturellement lieu autour d’une naissance prématurée assurent que l’enfant est « naturellement » traumatisé. Des études (telles que Fenaroff, 1972) ont découvert que seulement 7-8% des naissances naturelles étaient prématurées, mais que 25-40% (à peu près un tiers) de tous les enfants battus étaient nés prématurément.

Il semble que l’implication du culte sataniste avec la provocation d’une naissance prématurée puisse se retrouver dans ce genre de statistiques. Certaines des naissances prématurées induites par les Illuminati ont atteint les titres des journaux, parce que ces bébés prématurés ont établi des records en étant nés si petits. Le travail (de la mère) prématuré est induit – le fait qu’une naissance prématurée arrive n’est pas naturel, mais les traumatismes que subit le bébé prématuré le sont.

Des drogues très spécifiques (pas seulement les ocytocines exogènes habituellement utilisées pour provoquer le travail) sont utilisées sur la mère pour la mettre dans une transe plus profonde qu’un sommeil crépusculaire (souvenez-vous que le foie et les reins sous-développés du prématuré rendent la purge de ces drogues difficile de son corps). La mère commencera alors le processus de parturition. Cependant, la mère doit tirée hors de ce profond sommeil afin d’aider à pousser le bébé hors du canal de naissance. Le bébé est trop faible pour aider au processus de naissance.

C’est le genre de naissance la plus difficile qui soit, parce que le bébé n’est pas capable d’aider sa mère des petites manières dont le ferait un bébé né à terme. La tension sur le cœur de la mère est extrême. Les Illuminati ont appris qu’une mère peut généralement donner naissance à 2 ou 3 bébés prématurés de cette façon avant de risquer d’en mourir pour avoir à nouveau essayé. Si ce genre de naissance est répétée trop souvent, le cœur de la mère lâchera. C’est pourquoi les Illuminati feront que leurs reproductrices donnent naissance à 2 ou 3 prématurés pour la programmation, et les feront ensuite passer aux naissances à terme où les bébés servent pour les sacrifices.

Si nous décrivons comment les reproductrices et les bébés sont utilisés nous devons parler en termes généraux, parce que chaque lignée, chaque bébé, chaque mère est un cas unique. Toutefois, il y a certains schémas qui doivent être soulignés. Une lignée voudra souvent que le premier-né mâle d’une femelle (sic, dans le texte, ndlr) soit sacrifié à leur système de croyance et à la programmation Lilith qui est imposée aux alters qui fonctionnent au sein de l’Arbre de Vie Kabbalistique qui est structuré pendant la programmation de Mengele pour les sections (alters) qui sont entraînées à la magie noire Illuminati (ce sujet sera traité plus tard).

Les reproductrices Illuminati peuvent être des femmes qui ont elles-mêmes été des prématurées. Parfois ils sautent une génération avec ce traumatisme de naissance prématurée pour disposer d’une mère avec un bon cœur viable. Certaines de ces reproductrices ont d’excellentes lignées, mais durant leur propre naissance prématurée leur cerveau a été endommagé et elles n’ont pas le super-intellect que veulent les Illuminati pour la programmation. Par contre, elles ont quand-même besoin d’avoir eu assez de créativité pour s’être laissées devenir une multiple programmée.

Quand des reproductrices sont utilisées par les Illuminati pour obtenir des bébés pour la programmation, les Illuminati sélectionnent des femmes qui sont elles-mêmes des multiples programmées. Elles servent de reproductrices, parce que génétiquement elles ont les gènes pour l’intelligence, bien qu’elles ne soient pas brillantes. Ces femmes d’intelligence moindre n’atteindront que le niveau de Prêtresse initial chez les femmes mais peuvent aussi obtenir le rang de Grande Prêtresse.

Toutes ces femmes, quelles que soient leurs circonstances, ont été induites à croire qu’offrir leurs bébés à Satan est le plus haut des honneurs, et donc beaucoup d’entre elles n’ont pas les scrupules normaux sur leur emploi. Il importe de souligner ici que les Illuminati sont des Lucifériens, mais qu’ils adorent Lucifer/Satan. Les Satanistes sont, de par leur organisation, un groupe séparé, mais les deux groupes ont beaucoup de pratiques en commun, comprenant le sacrifice d’enfants (il existe une science de la manière dont les Illuminati cachent les lignées, parfois des familles sont utilisées comme reproducteurs/rices pour d’autres lignées importantes. Ceci ne sera mentionné qu’en passant ici, parce cela a trait au processus de sélection des enfants pour la programmation. Les Illuminati sont bien conscients des types sanguins rares et autres propriétés génétiques qui courent dans les lignées, et reproduisent des individus pour obtenir certains traits; ils prennent aussi en considération que certaines faiblesses comme des cœurs faibles ou un sang AB- (négatif) sans facteur Rhésus demandera une attention particulière). Les critères des cultes non-Illuminati pour leurs reproducteurs/rices sont beaucoup plus bas. Souvent ce sont les restes de ces cultes. C’est la différence entre la reproduction menée avec attention des Illuminati, et la pensée dégénérée des groupes ouvertement sataniques.

Les groupes sataniques qui sont organisés en nœuds, et certains des groupes mineurs comme le KKK, ont des femmes qui sont gardées enfermées et qui servent de reproductrices. Les reproductrices sont empêchées d’avoir des talents extérieurs qui les aideraient à vivre dans le monde extérieur. Certaines n’ont pas le droit d’avoir des permis de conduire, et d’autres facteurs de base.

Comment le monde occulte parvient-il à opérer tout cela dans un cadre hospitalier? Les cultes satanistes indépendants peuvent ne pas utiliser les hôpitaux. J’ai travaillé avec suffisamment d’informations de première main pour être familier de certains cultes qui procèdent à des naissances à domicile avec le concours de leurs propres sages-femmes. Un exemple est le culte satanique des comtés de Seminole et de Garvin dans l’Oklahoma, où leurs maisons de section dans la campagne ont eu des naissances non-enregistrées depuis des années.

Des informations de première main confirment aussi que des hôpitaux de Tacoma, de Vancouver, de Portland et de San Francisco sont utilisés par les Illuminati pour les naissances prématurées. Par extension, il peut être compris que beaucoup d’hôpitaux à travers les USA sont pourvus d’un grand nombre d’infirmières et de médecins qui sont fidèles au monde occulte (appelé par les initiés le « Réseau ») dirigé par les Illuminati. Les prématurés sont sous les auspices de sorcières sataniques qui sont des infirmières, beaucoup d’entre elles étant des multiples. Plus loin dans ce livre, nous couvrirons comment les Illuminati produisent un grand nombre de pédiatres via la programmation pour assurer le contrôle sur les premières étapes préliminaires de programmation.

Si le monde occulte veut qu’une mère voie son prématuré, les infirmières occultistes de nuit laisseront discrètement entrer les mères pour qu’elles se lient avec leurs prématuré(e)s. Il y a beaucoup de corruption qui passe inaperçue, aussi. Ces médecins et infirmières ont pris beaucoup de prématurés pour le Réseau à des fins d’expérimentations sur la programmation. Si la mère a de faibles revenus, les Francs-Maçons les laisseront utiliser leur réseau d’hôpitaux gratuitement.

Certains de ces enfants prématurés sont dits morts et pris avec l’excuse qu’ils « ne peuvent pas respirer ». Ils servent alors pour l’expérimentation sur la programmation. Les Illuminati, travaillant conjointement avec d’autres groupes occultes, ourdit des moyens par lesquels ils peuvent subtiliser les enfants d’autres personnes. Ceci leur donne des enfants supplémentaires avec lesquels travailler. En offrant des naissances gratuites à des mères ayant de faibles revenus dans des hôpitaux maçonniques, le monde occulte peut plus tard trouver une raison quelconque pour retirer à une mère pauvre droguée la garde de son bébé. Ils prennent ces enfants, certains des enfants drogués, pour des fins de programmation.

Les génitrices de différents animaux sont des exemples de l’importance du toucher pour n’importe quel bébé. Une génisse, comme une chienne, touchera du museau son rejeton tôt après sa naissance. Elles commenceront aussi à lui enseigner immédiatement après sa naissance. Des études ont appris que la plupart des mammifères lèchent leurs nouveaux-nés, et il a été observé que c’est crucial pour le bon développement physique du bébé animal. Les Illuminati veulent le même développement pour leur progéniture. Des recherches ont démontré que bercer et caresser les prématurés les aide à développer des compétences motrices et des fonctions respiratoires. Ceci prend la place du léchage que les animaux donnent à leur progéniture. Ces caresses aident même les fonctions cardiaques pendant le sommeil des prématurés. Donner une stimulation à une partie du cerveau fera croître cette partie du cerveau. Bien que l’enfant prématuré ne puisse pas parler, il désire fortement l’attention. Même si cela fait mal, l’enfant veut – et a même besoin – d’être tenu. L’enfant peut être touché, et il désirera ce toucher même s’il lui fait mal. Déjà le mélange d’amour et de douleur commence. Leur peau sera fine et sensible au toucher. Cela causera de la douleur d’être touché et les prématurés peuvent avoir des ecchymoses sur la peau à cause de draps.

Une naissance prématurée suscitera un esprit combattant chez l’enfant. Si l’enfant n’a pas un fort instinct de survie, et ne se bat pas pour survivre à sa naissance prématurée, alors il ne survivra pas pendant les tortures de la programmation. En ayant une naissance prématurée, le processus de sélection a déjà commencé. Quel enfant sera un combattant? Le prématuré sera émotionnellement privé de l’allaitement au sein d’une vraie mère, mais sera nourri avec une pipette ou un biberon.

Souvent une équipe pluridisciplinaire sera mise en place à l’hôpital pour s’occuper du prématuré. Ils passeront par une des évaluations standard, peut-être l’échelle néonatale d’évaluation du comportement (NBAS, neonatal behavioral assessment scale, ndlr) ou l’échelle Bailey du développement d’un nourrisson. Des objectifs seront alors développés pour les besoins à court et à long terme basés sur les besoins identifiés de chaque nourrisson. La NBAS regardera (a) la capacité à ignorer des stimuli dérangeants, (b) la réactivité à des stimuli sonores et visuels, (c) tonicité musculaire et motricité, (d) irritabilité, (e) capacité à faire des câlins, (f) couleur de la peau et (g), réflexes.

Chaque partie du corps du prématuré sera violée. Un cathéter sera sans doute inséré dans la vessie du petit bébé, parce que les canaux urinaires des prématurés ont tendance à se rétracter, et les escarres doivent aussi être évitées. Ils recevront aussi généralement des intraveineuses. Ceci leur donnera davantage de fluides à éliminer. Ceci est sain pour que les prématurés conservent de bons reins. Toutefois, cela sert aussi comme partie du processus traumatique naturel. Certains recevront de l’oxygène. Le prématuré s’adaptera à la lumière, la température, les sons, l’humidité et la gravité du monde nouveau dans lequel il a été projeté. Leurs cœurs auront des problèmes (dont certains comme le prolapsus de la valve mitrale peuvent rester avec l’enfant toute sa vie), et aussi souvent des problèmes avec leurs poumons.

Des études sur les prématurés ont démontré qu’ils ont tendance à avoir une affectivité sobre avec peu de sourires, et encore les sourires ne viennent que si leurs yeux sont détournés de la personne en face d’eux. Ils sont moins sociables et dépendent davantage sur la personne primaire (généralement un/e aide-soignant/e à l’hôpital) pour leur fournir de l’assistance et de l’encouragement pour interagir socialement (Als & Brazelton, 1981).

Quand l’enfant est né, les Illuminati s’assurent que la première chose qu’il voie est l’un des individus qui aideront à sa programmation. Souvent il s’agit d’une Grande Dame du sein de la hiérarchie, mais cela peut aussi être un programmeur mâle. Au cours des mois suivants, la figure du programmeur parlera régulièrement à l’enfant avec des tonalités aimantes et roucoulantes. Les paroles les plus aimantes et calmantes sont tout ce qui est permis à ce stade. L’enfant se fait naturellement lier à son programmeur. Mengele était le meilleur expert de ce type de lien.

Les programmeurs se parlent entre eux en des termes comme, « cet enfant est un morceau d’argile. » Ils se voient comme les potiers de cet argile. Quand le prématuré est né il endure la douleur d’être dissociatif. La voix apaisante du programmeur est exprimée et entendue selon des tons hypnotiques. La voix hypnotique du programmeur profite de l’état de transe dissociative de l’enfant dans la douleur. La voix hypnotique entraîne l’enfant depuis le ventre de sa mère.

Des déclencheurs hypnotiques sont placés dans l’esprit de l’enfant même à ce tout jeune âge. En fait, les programmeurs hypnotisent même les petits bébés. Bientôt les yeux du prématuré s’ouvriront dès qu’il sent la présence du programmeur dans la pièce. Les yeux du prématuré suivront le programmeur tout autour de la chambre de l’enfant alors qu’il s’y déplace. Les yeux de l’enfant suivent la voix du programmeur.

Ronald Shor, un chercheur renommé dans le domaine de l’hypnose, a écrit dans l’American Journal of Psychotherapy, Vol. 13, 1959, pp. 582-602,

Seulement chez le fœtus est-il possible de concevoir d’un état de transe idéalement pur, c’est-à-dire, un état dans lequel il y a une absence totale d’une réalité-orientation fonctionnelle. Dans l’organisme en développement in utero les premières expériences momentanées existent concrètement, indépendantes de toute structure de fond d’expériences. La seule organisation qui puisse initialement avoir lieu est celle qui est génétiquement donnée. Mais à part cet état non-développé ontogénétique il y a toujours un degré de structuration.

En d’autres termes, si vous voulez hypnotiser quelqu’un, l’idéal est quand ils sont un foetus, parce que le bébé commence rapidement à se rendre compte de la réalité – cette réalité donne à l’enfant quelque chose à comparer à ce que l’hypnotiseur veut programmer chez lui. Notez la conscience chez Shor, qu’il y a un peu de structuration de l’esprit provenant naturellement de la génétique.

Ceci souligne une fois de plus l’importance que les programmeurs attachent aux victimes transgénérationnelles – parce qu’elles transmettent par la génétique une partie de la structuration mentale requise pour la programmation sans accrocs de la génération suivante. En regardant le prématuré dans les yeux et en lui parlant, le programmeur commence à enseigner à l’enfant. Le prématuré apprend que celui qui est le premier à lui donner de l’attention est son contrôleur. Le contrôleur contrôle son accès à son biberon et à tout le reste dans sa vie. Les Illuminati enseignent à l’enfant à voir son contrôleur comme Dieu dès la seconde où il est né. Ils veulent que l’enfant vénère le programmeur. Le programmeur sauve littéralement la vie du prématuré. En parlant et en apaisant l’enfant, la voix du programmeur devient plus réelle à l’enfant que lui-même.

Les contrôleurs commencent à étirer l’esprit de l’enfant dès sa naissance. Les deux ou trois personnes qui contrôlent le début de la vie du bébé commencent à lui enseigner avec des voix hypnotiques dès que celui-ci est né. Des enregistrements subliminaux sont utilisées pour enseigner immédiatement au bébé. Le but est d’enseigner à l’enfant à lire et à parler beaucoup plus tôt que les autres enfants. Dans les environnements contrôlés du programme Monarch, des enfants qui peuvent lire dès six mois peuvent encore être programmés pour des compétences sociales. Dans un environnement sans contrôle, des enfants à qui ceci est enseigné plus tôt ont tendance à voir leurs facultés intellectuelles dépasser leurs compétences sociales, et ils développent de sérieux problèmes avec leurs pairs et dans les écoles.

Il est plus facile d’hypnotiser les enfants que les adultes, mais c’est fait différemment, surtout si l’enfant est pré-verbal. Frotter l’enfant, lui caresser la tête, et le tapoter aide à apaiser l’enfant et à le relaxer. L’hypnotiseur ne doit pas faire de changements de ton rapides dans sa voix. Ce sont des raisons pourquoi des femmes programmatrices douces sont un tel atout à ce stade. L’enfant nouveau-né apprend l’obéissance. Il a le droit de pleurer pour développer ses poumons, mais à un stade précoce il lui est enseigné de na pas pleurer. De la bande adhésive est placée sur la bouche de l’enfant, et il lui est répété, encore et encore, « non » avec des gestes de l’index. Ils obtiennent la faveur s’ils ne pleurent pas. Ce genre de programmation s’appelle la modification du comportement, et sera couverte avec plus de détails dans un chapitre ultérieur.

Le bébé apprend de façon rigide l’obéissance totale. Dans l’attente de la troisième étape, une technique éprouvée et souvent utilisée est de forcer la naissance prématurée du bébé. Le bébé doit subir beaucoup de traumatismes, et doit apprendre à être un combattant pour survivre. Les bébés ont été pris par parturition induite ou par césarienne à des âges prématurés intentionnellement pour garantir que le bébé subisse un traumatisme. En prenant le bébé prématurément, cela donne aussi aux programmeurs un début avancé sur la programmation.

Troisième étape fondatrice. Bombarder l’enfant d’amour jusqu’à l’âge de dix-huit mois

La troisième étape consiste à inonder l’enfant d’amour. L’amour donné l’est afin qu’il puisse être retiré à la quatrième étape. Si de l’amour n’est pas donné afin d’être retiré, il n’y a pas de traumatisme. Les enfants Illuminati ne reçoivent jamais de fessée pendant la première année et demie. Ils sont contrôlés avec beaucoup d’amour (ce schéma d’inondation de nouveaux « convertis » par l’amour appelé « love bombing » [bombardement d’amour, ndlr] en préparation du retrait de cet amour et de cette acceptation afin d’obtenir l’obéissance est aussi faite par quelques autres cultes aux nouveaux membres).

Les enfants Illuminati apprennent à connaître leurs corps. Il est permis à leurs intestins de fonctionner correctement et leur hygiène est maintenue méticuleusement impeccable. Ils doivent apprendre à apprécier leurs corps, avant le traumatisme les privant de tout ce qu’ils chérissent. La dissociation n’a pas besoin d’être enseignée à ces enfants parce qu’ils ont une prédisposition génétique en ce sens, et que la naissance prématurée leur a enseigné à se dissocier. En tout et pour tout, il ne leur a été permis de construire une relation qu’avec leurs programmeur(s). L’enfant a appris à faire confiance, obéir et adorer le programmeur pendant les 18 premiers mois de sa vie. Son esprit s’aligne avec des suggestions hypnotiques, des stimuli, et est obéissant.

Quatrième étape fondatrice. Fractionner l’esprit

La quatrième étape est construite sur la fondation de dissociation suscitée dans les deux première étapes, et l’amour dans la troisième étape (la démonologie de la première étape aide aussi à attirer des démons associés à la programmation, à forer l’esprit, et la multiplicité, qui sont utilisés dans la quatrième étape fondatrice).

Souvent, lors de la quatrième étape, l’esprit de l’enfant se fractionnera le long des mêmes lignes de fracture dissociatives qu’ont provoqué la naissance prématurée. Si l’enfant n’est pas un bébé prématuré, il aura besoin d’aide pour vouloir se dissocier. L’enfant peut voir ses sens tellement débordés au point qu’il apprenne à réagir à son environnement par ce qui semble, de l’extérieur, être une atonie, mais qui est réellement une dissociation.

Tout ce qui est imaginable peut servir à saturer les sens du petit enfant en cage pour susciter la dissociation. Les relents nauséabonds des excréments de l’enfant, l’odeur de l’ammoniaque (de ses urines, ndlr), et de nourriture moisie, pourrie, alors que l’enfant se blottit dans sa cage satureront le sens de l’odorat de l’enfant. Être nourri avec du sang saturera son sens du goût. Les psalmodies des programmeurs vêtus d’apparat sataniste,  des bruits de conflagrations, de la musique rock et un bourdonnement électrique, ainsi qu’une stimulation ultrasonique saturent le sens de l’audition de l’enfant. Le sens en développement des formes et profondeurs est mis à mal en faisant tournoyer l’enfant comme sur un tourniquet, lui faisant ressentir qu’il va tomber. L’enfant sera aussi privé de sommeil et sera drogué. Tout ceci, ensemble, fournira l base dissociative pour la fracturation du cœur de l’esprit.

La quatrième étape consiste à priver l’enfant de tout ce qui est beau et aimable en ce monde. L’enfant est mis en cage et se fait tourmenter par de chocs électriques. Les sens de l’enfant seront saturés et deviendront insensibles. Des témoins oculaires ont décrit ces centaines d’enfants atones comme des « zombis ». Cette étape et la programmation instaurée à la suite de la dissociation fondatrice seront traitées dans le chapitre suivant.

Lors de la quatrième étape, l’enfant est affamé, a froid et est nu. Quand ils voient enfin arriver leur maître adoré ou tuteur adulte adulé, après avoir souffert pendant 42 à 72 heures, ils sont excités et dissocient la douleur des heures précédentes de privation. De l’aide arrive sur scène. À ce moment-là le/la programmeur(atrice)/adulte adoré(e) exprime son côté le plus vicieux, et l’enfant, afin de pouvoir gérer le fait que cet individu attentionné ne l’a pas seulement rejeté mais lui fait volontairement du mal, se dissocie le long des mêmes lignes de fracture que celles qui avaient été suscitées par le traumatisme de la naissance prématurée. Les détails de la façon dont l’esprit est fractionné seront expliquées dans le chapitre suivant.

Pour faire la revue des étapes 3 et 4, une partie de la programmation consiste à faire unir par des liens affectifs l’abuseur et l’enfant. Une communion proche et aimante est nécessaire entre un enfant et l’abuseur initial afin qu’une fracture propre soit suscitée alors que les traumatismes fracturant l’esprit sont imposés. La fracture propre se produit quand l’enfant est confronté à deux versions irréconciliables d’une personne qui compte beaucoup pour lui. L’enfant ne peut pas réconcilier les deux aspects extrêmement opposés du même individu, l’un étant un/e tuteur/rice aimant/e, et l’autre étant le/la pire sorte d’abuseur/se. La personne en laquelle l’enfant avait le plus confiance est celle que l’enfant craint le plus.

Quelques thérapeutes professionnels en sont venus à réaliser que c’est ainsi que le cœur de l’esprit est fractionné. Jody Lienhart, elle-même une multiple, dans sa dissertation de thèse identifie correctement l’impasse cognitive d’avoir deux visions aux opposés extrêmes de la plus importante personne dans la vie de l’enfant comme le mécanisme de fractionnement fondamental. Elle écrit dans sa dissertation de 1983 aux pages 6 et 7,

Dans chacune des études des traumatismes de l’enfance, ce qui est implicite est la nature envahissante de la communication paradoxale. Fréquemment, ce style inextricable de communication apparaît durant les stades pré-verbaux, formateurs de l’enfance où l’interprétation de ces messages est confuse. Ceci résulte en un apprentissage expérimental insuffisant qui permettrait la traduction des messages confus afférents…

Cette étude présente la présomption théorique que les personnalités multiples se développent pendant l’état de l’enfance où l’apprentissage est dépendant (ceci veut dire que l’apprentissage est lié à un état d’esprit). De plus, l’hypothèse est émise que cet apprentissage résulte des effets hypnoïdes de traumatismes enfantins tels l’abus et la molestation sexuelle. L’enfant, incapable de traduire la nature paradoxale des messages qu’il reçoit, se fractionne en un état de transe. Et il est suggéré que les souvenirs incorporés pendant chacune de ces expériences hypnoïdes sont similaires au savoir acquis pendant l’apprentissage dépendant d’un état particulier.

Lienhart s’est servi de ses propres souvenirs comme base du genre de traumatisme que sa dissertation suggère comme pouvant susciter un TPM (trouble de personnalités multiples). Pour elle, ce traumatisme fut son oncle forçant son pénis dans sa bouche, ce qui faillit l’étouffer. L’enfant n’est pas en situation pour fuir, et donc l’esprit se dissocie. Afin de fractionner son cœur (de l’esprit), l’esprit doit être entraîné à se dissocier.

La capacité à se dissocier est obtenue en étant issu/e d’une lignée de parents dissociatifs, en vivant une naissance prématurée/traumatisante si possible, et par le conditionnement perpétré au centre initial de programmation (entre 18 mois et 3 ans d’âge) où des chocs électriques intermittents, la saturation des sens, la privation de sommeil et les drogues fondent une base dissociative pour fractionner le cœur de l’esprit. L’abus sadique initial pour fractionner l’esprit, s’appelle « rompre le cœur ».

L’esprit originel de chaque personne est comme un ordinateur ouvert. L’esprit originel semblable à un ordinateur, afin de pouvoir continuer à fonctionner lorsqu’il est confronté à un traumatisme trop intense, fractionne une partie de l’esprit et l’emmure derrière des barrières d’amnésie. Depuis cette zone davantage de fractionnements peuvent être faits. L’un des exploits techniques ayant rendu les ordinateurs utilisables fut de découvrir comment isoler et protéger l’espace mémoire de l’ordinateur de la possibilité d’accès et d’utilisation. Quand ils ont réussi l’ingénierie de l’isolation de l’espace mémoire, les autres problèmes n’étaient que mineurs.

Quand une personne a été traumatisée depuis l’état de fœtus, il n’y a pas de cœur de l’esprit unique tel que les thérapeutes le recherchent habituellement. Le Cœur pour les programmeurs est l’essence non-divisée de l’esprit qui alimente ou fournit de l’énergie pour le Système. Ce Cœur n’est pas un alter, mais est une essence que cachent les programmeurs. Le Cœur n’est pas un alter. Les programmeurs ne touchent pas au cœur de l’esprit de la même façon qu’ils le font avec les alters. Ils le cachent.

Une partie du drame qui se jour tout le long de la vie de la victime, est que l’esprit essaye de protéger cette essence intacte au cœur de l’esprit de se faire malmener. S’ils pensent que qui que ce soit, le thérapeute ou l’abuseur vont le faire, l’esprit et ses parties vont protéger ce cœur. Aussi étrange que cela puisse paraître, quand les thérapeutes parlent d’intégration, ils effrayent souvent l’esprit de la victime qui pense que l’intégrité de son cœur d’esprit et son innocence vont être violées, et l’esprit de la victime fait tout ce qu’il peut pour éviter de contaminer l’intégrité du cœur d’esprit, c’est-à-dire qu’ils sabotent la thérapie et retournent à leur programmeur qui comprend leur problème de sécurité interne.

Au départ, dans les années 1940, les Illuminati ont étudié ce qui se passerait si le Cœur était laissé rencontrer les alters, et ils ont découvert que l’essence ou énergie du cerveau travaillera à recoller l’esprit. Par conséquent, le Cœur est séparé et caché à tous les alters. Dans les systèmes Illuminati, il est généralement placé au milieu de ses premiers fractionnements, qui sont aussi des sources d’énergie et sont bien cachés.

Ce sont des parties déshumanisées qui fonctionnent tels des joyaux, qui sont programmés dans le script d’Alice au Pays des Merveilles pour changer de couleur et de forme s’ils sont approchés, ce qui se produit rarement. Ces parties seront évoquées dans d’autres chapitres, y compris la façon dont un système est structuré.

Un manège dissociatif est aussi attaché autour du cœur d’esprit. Après que celui-ci ait été caché, le reste des alters sera programmé pour ne pas chercher l’énergie/force de synthèse du système. Le vrai « cœur » ou partie primaire de l’inconscient aura un représentant adulte dans un Système Monarch.

Cette partie primaire possède un interrupteur Bébé sur lequel toute la programmation est construite. Un ou des événement(s) de la vie de l’enfant est utilisé pour construire la programmation dessus. Les Illuminati connaissent les divers programmes de base et les traumatismes fondateurs, et une partie est gardée cachée aux programmeurs qui viennent d’organisations de devanture des Illuminati.

Il y a un certain nombre de parties qui seront appelées « cœurs » – simplement parce que ce sont des parties précoces, mais il n’y a pas une personnalité intacte qui représente l’esprit dans son ensemble. Tut ce qui reste sont des fragments de l’esprit, chaque segment muré derrière de l’amnésie. Les alters qui se perçoivent comme des « cœurs » sont des alters qui ont été programmés à penser qu’ils sont l’alter de base – le cœur.

L’esprit a des manières de connaître la vérité, et ces alters peuvent s’apercevoir que leur script de programmation est douteux, mais ils ne sauront pas ce qui est « louche » avec, et donc ont tendance à être en déni de leur identité. ces substituts ou cœurs de pacotille seront même souvent en déni d’être en TPM. Dans certains cas, ou l’Écriture a servi à la programmation, le cœur a été instruit qu’il serait « béni par la multiplication comme les étoiles du ciel ou le sable des océans » si « tu as obéi à ma voix », ce qui est un travestissement de Gén. 22:17-18. Les alters qui représentent « le sable des océans » apparaissent si un alter essaye d’atteindre le cœur (voir le chapitre 10 sur l’utilisation des Écritures dans la programmation).

Les fragments initiaux

La partie initiale de l’esprit d’une personne avant que la fragmentation n’ait lieu s’appelle le cœur. En théorie, le cœur fabrique des parties pour se protéger. La fragmentation initiale s’appelle « rompre le cœur » et il y a un « art » ou une « science » sur la façon de fractionner un cœur d’esprit. Cependant, je suis en désaccord avec le modèle standard de ce cœur. Je crois qu’il est plus exact de dire que les fragments initiaux sont plus forts parce qu’ils sont d’une certaine façon intégrés plus proches de l’esprit. Les fragments faits à partir de fractionnements ultérieurs sont en un sens moins connectés à l’esprit entier.

Pendant une séance de torture, les fragments initiaux sont toujours les plus forts. Donc lorsqu’ils torturent une personne et obtiennent 20 fractionnements de la personnalité, ils se serviront peut-être des 13 premiers et se débarrasseront des autres ou les utiliseront pour accomplir des tâches simples. Des zones de rebut sont suscitées dans l’esprit – elles sont appelées camps de concentration, décharges, ou autre. L’esprit de la victime est entraîné à fabriquer ces zones de rebut pour les fragments que les programmeurs ne veulent pas utiliser. Alors que la programmation s’est affinée, les méthodes pour se débarrasser de fragments non désirés ont fait de même.

Chez les enfants, qui reçoivent une programmation à un âge très précoce, les fragments initiaux peuvent être accomplis dans la matrice de la mère. Si la quatrième étape est imposée de façon opportune à 18 mois après les traumatismes in utero et une naissance prématurée, alors pendant les 18 premiers mois l’esprit ne pourra jamais se recoller ensemble. Si par contre, la quatrième étape n’est pas imposée autour des 18 mois de l’enfant et aucun traumatisme n’est maintenu, l’esprit de l’enfant se recollera ensemble vers l’âge de deux ans et demi. Les fragments initiaux sont les plus énergétiques et les plus faciles à manipuler.

Dans les systèmes Illuminati ces parties précoces sont déshumanisées pour penser d’elles-mêmes qu’elles sont des joyaux ou des cristaux. Ces joyaux et cristaux « alimentent en énergie » le système de contrôle mental entier qui est programmé au cours des années suivantes dans l’esprit de l’enfant. Les joyaux ne sont pas perçus comme des alters, donc le cœur d’esprit par procuration ne s’intégrera pas avec ce qui est perçu comme un objet inanimé.

Le cœur d’esprit par procuration est autorisé à vouloir se mouvoir vers la santé avec un thérapeute, il est programmé pour aller vers la santé, mais afin d’orienter le thérapeute loin du vrai cœur d’esprit. Il ou elle est programmé(e) à croire qu’il ou elle est le vrai cœur. Le vrai cœur et ses premiers fragments, qui sont les joyaux, sont hypnotiquement placés aux niveaux les plus profonds de l’esprit – dans une zone de l’esprit que peu de thérapeutes recherchent jamais. Comme il est souligné plus haut, d’autres fragments initiaux sont amenés à croire qu’ils sont des cœurs. Une partie de la raison pour laquelle la quête de la part des thérapeutes d’un cœur unique est illusoire, est que les gens n’ont pas accepté la réalité qu’il n’y a pas une personne (personnalité) unique en charge d’un Système Monarch qui puisse simplement décider d’arrêter de subir la vie en stoppant leur TPM.

Beaucoup de thérapeutes veulent croire qu’il y a une personne qui est la personne « réelle » et que le reste ne sont que des alters subordonnés suscités pour gérer le traumatisme du cœur. Je crois qu’il s’agit là d’une compréhension inadéquate de ce qui se passe. Les éléments qui constituent une personne – c’est-à-dire des éléments de personnalité tels que les souvenirs, sont fracturés. ces fragments ont à leur tour été construits en des personnalités à part entière avec tous les attributs d’une personnalité entière.

Il n’y a pas de « réelle » personne, tout comme lorsque vous brisez un miroir en un millier de fragments, il n’y a pas de morceau unique qui soit le miroir original « réel » mais plutôt des fragments qui peuvent à leur tour agir comme des miroirs. Ceci dit, il y a toujours une identité primaire.

Les premiers fragments sont amenés à croire qu’ils sont le cœur. Le culte cachera les fragments initiaux au-delà de toute reconnaissance. Certains des fragments de la troisième vague de fractionnements seront suscités en ce qui s’appelle des alters de Silence. Ils sont entraînés à ne jamais parler (au moins certains systèmes d’alters Illuminati appellent ces fragments précoces « Silences »). Ces fragments précoces sont ensuite cachés et utilisés pour soudoyer d’autres alters qui ont été suscités plus tard.

Les autres alters, qui sont formés après les « Silences » (qui sont des alters pré-verbaux) sont convaincus que s’ils ne se comportent pas bien les Silences feront en sorte que quelque chose de terrible leur arrive. Certains des alters de Silence pré-verbaux sont alors placés dans des lieux tel le Temple de Moloch pour y être gardés comme otages.

Des alters sont suscités plus loin pour garder les Silences. Ils gardent dans le sens total du terme, contrôlant les Silences et tout accès aux Silences. Puisque les Silences sont des fragments précoces ils sont plus importants à l’intégration complète de l’esprit, ce que les programmeurs veulent garantir qu’il ne surviendra pas. Des sondes sont enfoncées dans le cerveau à la base du crâne, d’une façon très précise et méthodique pendant le traumatisme initial du cœur de l’esprit. Ceci est fait pour susciter des gardiens pour le manège. Pour plus de détails sur les premiers fractionnements voir la section du le Manège au chapitre 7 sur la structuration, et le chapitre suivant sur la façon dont le traumatisme est imposé.

Parce que les programmeurs malmèneront tellement les alters afin d’obtenir les alters sataniques et les alters à but précis qu’ils veulent, ils ont besoin d’utiliser certains des premiers fragments comme alters de surface. Ils ont besoin d’alters de surface forts qui soient dotés d’un bon sens de qui ils sont. S’ils attendaient plus tard pour avoir des alters de surface, les alters ne seraient pas aussi forts et auraient déjà perdu leur identité. La troisième vague d’alters suscités sera à son tour fractionnée pour fournir des alters pour construire la partie visible d’un Système. Les « cœurs » de surface qui sont des leurres seront installés avec des contraires, un alter aimera le programmeur et l’autre le haïra. Un alter aura confiance en son programmeur, l’autre le craindra.

Les thérapeutes passent tout leur temps à essayer de résoudre ce conflit qui est placé en surface comme leurre et les garder occupés. Pendant ce temps, les joyaux et tout le reste des alters loyaux du culte auront la capacité de susciter tout ce qui est requis à l’intérieur du Système. Le système entier d’alters est toujours en mouvement et beaucoup des vrais alters se cachent. Il est fait ressentir à la personne qu’elle a été tranchée comme de la viande comme une trancheuse fait des tranches de carpaccio.

Ce programme de mise en couches est très dangereux et sévère. Des couvertures de toutes sortes, démoniaques, illusion hypnotique, &c sont mises par couches par dessus de vrais alters afin que même l’identité de ce qu’est un vrai alter reste cachée. Le fait est que des leurres qui occupent les thérapeutes sont suscités, tandis que la structure entière bouge et se réorganise et se restructure pour rester cachée.

Souvent les Illuminati encouragent les fragments initiaux de surface à apprendre sur le Christ et L’accepter légitimement à un âge très précoce. Cette acceptation sera utilisée comme base de traumatisme pour susciter des alters sataniques forts. Tout comme le handler se liera avec l’enfant pour le fractionner, le handler permettra à certaines parties précoces d’un Système à se lier avec le Christ afin d’augmenter le traumatisme de ce que « Dieu » fera au Système. ceci permet aussi aux handlers d’avoir un point d’équilibre.

Sans la gamme complète de capacités au sein d’un système d’alters d’un esclave, un déséquilibre dangereux vers le mal pourrait propulser l’esclave dans des situations où il n’aurait pas la capacité de réussir. De beaucoup de façons, le monde de l’esclave devient un microcosme du monde réel, possédant un mélange d’alters adultes et enfants, Chrétiens, laïcs et sataniques.

Une autre chose qui se produit avec les premiers fragments est la création d’images miroir. Une partie du temps, dans les procédures précoces de fractionnement, l’enfant suscite des fragments surnuméraires. Dans les premiers stades, ces fragments surnuméraires forts sont constitués en images miroir d’alters « normaux ». Il est connu que certaines de ces images miroir sont placées dans l’esprit avant que tout fractionnement n’ait lieu.

Aussi longtemps que la dissociation de la victime est en place, le potentiel pour causer des troubles existe pour les programmeurs. C’est pourquoi l’intégration peut être un objectif positif pour un multiple Monarch si le déprogrammeur sait ce qu’il fait. Après avoir subi des décennies des plus horribles traumatismes imaginables et les abus les plus sévères en tant qu’esclaves, la plupart des esclaves disposent d’esprits qui sont habituellement dissociatifs. Il n’y a pas besoin de beaucoup d’énergie cérébrale pour maintenir en place les murs amnésiques, et les esprits de personnes septuagénaires et octogénaires cesseront d’entretenir ces murs, et ces personnes âgées commenceront à se souvenir. Mais à ce moment-là, ils sont considérés comme séniles, et leurs souvenirs sont dédaignés.

D’autres considérations de sélection

Les Illuminati ont leurs propres critères de sélection. La préférence est qu’ils soient des Caucasiens blonds aux yeux bleus et n’aient pas de défauts physiques ou de cicatrices visibles. les Francs-Maçons rejèttent aussi des candidats physiquement « défectueux ». Après qu’ils aient testé l’enfant pour son intelligence, sa créativité et ses dons de dissociation, ils amèneront l’enfant devant le Grand Conseil des Druides.

L’approbation formelle de garçons et de filles chez les Illuminati est faite lors d’une présentation par la reine Mère et le Grand Conseil des Druides à l’âge de trois ans. Cependant, les enfants ont déjà été inspectés par la Reine Mère avant une inspection physique formelle. La sexualité est un thème important pour la partie physique de l’inspection Illuminati de petits garçons et filles. C’est une partie des critères physiques, tout comme la santé physique de l’enfant. La créativité, la force, la lignée et l’intelligence seront aussi prises en considération.

Le contrôle mental induit par traumatismes standard qui produit des personnalités multiples programmées est initié sur les enfants avant l’âge de 6 ans. Après l’âge de 6 ans, il est malaisé de suivre ce genre de programmation en TPM/TID (trouble d’identité dissociée). Toutefois, cela ne veut pas dire que des gens ne soient pas programmés après l’âge de 6 ans. Les fragments de personnalité induits par traumatismes demeurent isolés dans l’esprit mieux que des fragments de personnalité induits par hypnose, mais la plupart des gens peuvent être hypnotisés pour susciter des personnalités d’alters. Certains survivants d’ARS (abus rituel satanique) ont été programmés mais n’ont pas de systèmes d’alters. Un petit nombre n’a pas de système, mais seulement quelques états dissociatifs, tel un moi nocturne, et un moi diurne. Une large variété d’approches a été expérimentée et opérationnellement appliquée. Ce livre se concentrera davantage sur les Systèmes Monarch qui sont suscités par la programmation de bébés. C’est généralement l’approche la plus dévastatrice, traumatisante, induisant le contrôle et efficace.

L’Église Catholique a longtemps affirmé donnez-moi un enfant de l’âge de 5 ans et ils deviendront Catholiques. L’Église Catholique est l’une des plus grandes parties du réseau qui pratique le contrôle mental Monarch. C’est un fait que si les Jésuites peuvent placer leur programmation – ce qu’ils appellent le contrôle mental Monarch des « Clés du Royaume » dans un enfant, ils contrôleront sa destinée. Un prêtre Jésuite est enregistré avoir dit qu’il n’y a rien qu’il ne puisse faire faire à qui que ce soit sous la torture. Les Jésuites ont développé la torture en un art sophistiqué pendant l’Inquisition. Imaginez l’expertise qu’ils ont apportée au Programme Monarch qui commence à torturer les enfants dès l’âge de 18 mois avec tous les appareils de torture sophistiqués qui ont été inventés. Si les Jésuites se targuent de pouvoir convaincre des adultes à faire n’importe quoi sous la torture, qu’en est-il des enfants?

Tandis que la programmation Monarch est faite sur des enfants, une variante est faite sur des adultes. Les adultes sélectionnés sont aussi choisis en fonction de leur disponibilité et de leur aptitude à se dissocier. Il y a certains tests pratiqués par certaines branches du corps militaire qui identifient les gens qui se dissocient bien. Leurs archives scolaires accumulées sont aussi examinées. Ce genre de personne peut être sélectionnée et envoyée se faire programmer. Certaines de ces personnes finissent dans les diverses agences de renseignements, où elle sont piégées pour toute leur vie. Certaines de ces victimes de programmation sont des vétérans de guerres, des États-Uniens qui ont été prisonniers de guerre, des gens dans des hôpitaux psychiatriques, des gens qui se sont juste retrouvées à travailler pour des entreprises connectées aux Illuminati, et des gens qui deviennent des acteurs/rices.

Les agences de renseignements commencent souvent le contrôle mental sur des individus adultes lorsque cet individu rejoint leur organisation. Si un groupe d’espionnage ou militaire peut exercer un haut niveau de contrôle externe sur un individu, ils peuvent ne pas avoir besoin du niveau de programmation que requièrent certains des groupes occultes et les Illuminati. Les Illuminati ont des membres dans le monde entier, avec la nécessité que des siècles de secret soient maintenus. Ce secret ne peut être maintenu qu’en garantissant qu’une programmation forte et précoce soit imposée pour susciter des systèmes à toute épreuve avec de grands nombres d’alters sombres et de lourdes couches de forces démoniaques (beaucoup riront au concept de forces démoniaques, mais quel que soit le nom que l’on veuille donner à ces forces, elles sont appliquées par couches, et exercent une force puissante derrière la programmation).

La programmation se brisera si les souvenirs sont recouvrés, donc des entités démoniaques sont instillées par couches pour empêcher les souvenirs de remonter à la surface de l’esprit. Il y a diverses méthodes pour recouvrer ses souvenirs de manière contrôlée – l’écriture d’un journal personnel, l’hypnose, des chambres sûres avec des écrans de protection, la délivrance spirituelle &c que nous n’évoquerons pas à ce stade, parce que nous fournissons la recette, pas la solution.

Alors que la plupart des victimes des Illuminati sont prises dans leurs propres lignées occultes, un certain groupe de programmeurs renégats des Illuminati ont prouvé aux Illuminati qu’ils peuvent adéquatement programmer des enfants non-Illuminati. Je connais certaines des personnes impliquées là-dedans, mais ne donnerai pas de noms.

Dans ce chapitre nous avons couvert combien les plans des programmeurs sont délibérés et précis pour les vies de ces esclaves sous contrôle mental. La programmation place leurs esprits dans des scripts très rigides. Il y a différents usages pour les esclaves sous contrôle mental. Ce qui s’applique à un esclave peut ne pas s’appliquer à un autre esclave. Tout le monde n’est pas un bon candidat pour la programmation. Parfois seulement une partie d’une famille sera programmée. Quels que soient les détails particuliers de la programmation, elle suffira à placer l’esprit de l’individu totalement sous le contrôle du handler. Nous avons également fourni les détails de comment les candidats sont sélectionnés, testés, préparés et comment la programmation est initiée.

Le chapitre suivant traitera davantage de la façon dont les traumatismes et la peur servent de base au contrôle mental.

Source: http://www.emhdf.com/Monarch-mind-control.pdf

4 réflexions au sujet de « La Formule Illuminati pour fabriquer un esclave sous contrôle mental total et indétectable, 2ème partie: Chapitre 1 »

  1. Ping : La formule Illuminati pour fabriquer un esclave (F.Springmeier) | Déboires et enchantements

  2. Bonjour,
    Merci pour le travail de traduction et pour votre courage !
    C’est un (LE) sujet de première importance qu’il est important de faire connaître.
    Comment peut-on vous contacter (en dehors de FB) ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s