Comment les Etats-Unis surveillent le monde ?

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

Comment ça marche ?

Pour surveiller les échanges numériques des utilisateurs de services en ligne hébergés aux États-Unis, cliquez sur « Prism ». Pour surveiller le reste du monde, cliquez sur « Upstream ». C’est, en substance, ce qu’explique une des diapositives divulguées par le Guardian en juin, et qui détaille les opérations « FAA702 ». Alors que Prism permet à la NSA d’avoir accès aux informations stockées dans les serveurs des grands groupes américains comme Google, Microsoft ou Yahoo !, Upstream est un programme plus classique d’écoute de ce qui transite en temps réel sur le réseau, notamment par les câbles sous-marins.

Il semble regrouper différents programmes de surveillances « historiques » désignés par les noms de code Strombrew, Fairview, Blarney et Oakstar. Pour la NSA, il suffit de se connecter à des points névralgiques du réseau et de faire tourner un logiciel qu’on appelle sniffer capable de reconstruire…

Voir l’article original 575 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s